La Ville de Montréal dévoile son bilan du programme de la forêt urbaine pour l'année 2021

30 septembre 2022

Cabinet de la mairesse

Et du comité exécutif

 

Communiqué de presse 

Pour diffusion immédiate


La Ville de Montréal dévoile son bilan du programme de la forêt urbaine pour l'année 2021

Montréal, le 30 septembre 2022 – Caroline Bourgeois, vice-présidente du comité exécutif, responsable des grands parcs, du mont Royal, des sports et loisirs, d'Espace pour la vie, du parc Jean-Drapeau et de l'Est de Montréal, a dressé aujourd'hui le bilan pour l'année 2021 du programme de la forêt urbaine. Elle a également dévoilé l'indice canopée le plus à jour incluant un objectif plus ambitieux pour 2025 qui permettra de bonifier la canopée montréalaise d'une superficie équivalente à trois fois le parc du Mont-Royal, et finalement, une  bonification de la subvention destinée aux propriétaires qui doivent faire abattre et remplacer leurs frênes. 


« La forêt urbaine est un bien collectif inestimable qu'il faut protéger car, en plus de contribuer grandement à la qualité de vie de la population montréalaise, elle est indispensable pour faire face aux impacts des changements climatiques et rendre la ville plus résiliente. Les arbres sont un joyau. Ils filtrent l'air, réduisent la présence des îlots de chaleur et préviennent les inondations en ralentissant le ruissellement de l'eau lors de fortes pluies. Il est primordial d'avoir un programme de foresterie ambitieux, afin de maintenir notre forêt urbaine en santé et d'en maximiser les bénéfices. Montréal se prépare à accueillir la COP 15 sur la biodiversité et ces annonces démontrent l'engagement de notre administration à protéger la biodiversité montréalaise entre autres grâce à sa forêt urbaine », a déclaré Caroline Bourgeois.


Plantation d'arbres record en 2021

L'année 2021 a permis d'établir un record en matière de plantation d'arbres. En effet, Montréal a planté un total de 40 835 arbres, soit 18 846 arbres sur le domaine public, 14 995 sur les propriétés privées, par l'entremise de programmes subventionnés, et 6 994 dans les milieux naturels. 


Nouvel indice de canopée en progression continue

L'indice de canopée est le ratio entre la surface occupée par la projection au sol de la couronne des arbres et la superficie totale du territoire. Il représente le pourcentage de recouvrement du territoire occupé par la couronne des arbres.


L'agglomération de Montréal, dont la Ville de Montréal fait partie, s'est engagée à atteindre un indice de canopée de 25 % d'ici 2025. Le plus récent indice canopée de la Ville de Montréal est de 24,3 % et celui de l'agglomération est de 25,3 %, ce qui représente d'excellents résultats. 


Dans ce contexte, la Ville a révisé son objectif à la hausse. Montréal mise maintenant sur l'atteinte d'un indice de canopée de 26 % pour 2025. L'augmentation d'un point de l'objectif initial est ambitieux et permettra aux Montréalaises et aux Montréalais de bénéficier de près de 6 km2 supplémentaires de canopée. C'est l'équivalent de trois fois le parc du Mont-Royal. Ce faisant, à la veille d'accueillir la COP15 sur la biodiversité, Montréal fait preuve de leadership dans la gestion de sa forêt urbaine et vient contribuer de manière significative aux objectifs de l'agglomération. Le verdissement est également l'un des outils à notre disposition pour faire face aux changements climatiques et rendre Montréal plus résiliente . 


Subvention bonifiée pour abattre et remplacer les frênes

La Ville de Montréal a doublé son aide financière aux propriétaires privés pour rembourser une partie du coût de l'abattage des frênes dépérissants en faisant passer sa subvention de 5 $ à 10 $ par centimètre de diamètre du tronc (jusqu'à concurrence de 4 000 $). Cette subvention est conditionnelle au remplacement du frêne abattu par une nouvelle plantation réalisée gratuitement par la Ville, d'une valeur de 300 $. Un choix diversifié d'essences d'arbres de remplacement est offert. 


Quant au traitement des frênes privés en santé contre l'agrile, ce service demeure gratuit. Il est offert une fois aux deux ans. Pour en bénéficier, les propriétaires doivent s'inscrire en ligne entre le 1er mai et le 31 juillet. En 2020-2021, la Ville a protégé plus de 40 000 frênes publics et privés grâce aux traitements réalisés.


Pour plus de détails sur les deux programmes d'aide financière concernant le traitement et le remplacement des frênes : montreal.ca/sujets/quoi-faire-avec-son-frene


Des partenaires indispensables à la santé de la notre forêt urbaine 

La Ville de Montréal remercie ses précieux partenaires qui permettent à notre forêt urbaine d'être en si belle posture. 


Entre autres, les citoyennes et les citoyens ont pu, encore cette année, se procurer un arbre à rabais par l'entremise du programme « Un arbre pour mon quartier ». Le verdissement de Montréal demande un réel effort collectif, et c'est pourquoi l'apport de la population est essentiel .


La Ville peut aussi compter sur l'Alliance de la forêt urbaine dirigée par la Société de verdissement du Montréal métropolitain (SOVERDI) pour verdir la métropole.


Finalement, la Ville remercie Ressource naturelle Canada pour son soutien financier. 


Toutes les actions en lien avec la forêt urbaine contribuent à l'atteinte des objectifs ambitieux du Plan climat 2030 de la Ville de Montréal. 

– 30 –