Prévention de la violence armée : La Ville de Montréal et le SPVM annoncent le déploiement d'une Équipe multidisciplinaire dans les écoles de la métropole

15 septembre 2022

Montréal, le 15 septembre 2022 - Proactifs dans la lutte contre la violence armée, la Ville de Montréal et le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) annoncent le déploiement d'une Équipe multidisciplinaire d'intervention dans les écoles, principalement dans des écoles secondaires de Montréal, pour prévenir la violence et l'usage d'armes à feu chez les jeunes à risque et assurer la sécurité dans les quartiers.

Le projet Équipe-école est l'un des engagements pris par le SPVM au terme du Forum montréalais pour la lutte contre la violence armée : s'unir pour la jeunesse.  Opérationnelle dès cet automne et inspirée des équipes mixtes, cette nouvelle équipe sera composée d'effectifs civils et policiers spécialisés. Elle aura comme mandat de mettre en place des mesures de prévention dans les écoles et de soutenir le personnel en place dans la stratégie d'action, particulièrement dans les quartiers touchés par la problématique de la violence armée. L'Équipe-école apportera aussi un soutien en intervention sur le terrain auprès des jeunes qui ont des comportements violents ou qui sont à risque de commettre ou de subir de la violence, en collaboration avec les organismes communautaires qui sont essentiels. De plus, le SPVM innovera en incluant à l'équipe un professionnel civil spécialisé en cybercriminalité qui soutiendra les divers acteurs œuvrant en prévention en lien avec les différentes plateformes virtuelles.

Ce projet permettra ainsi de bonifier les services existants offerts par les agents sociocommunautaires des postes de quartier (PDQ) du SPVM et de soutenir davantage les intervenants spécialisés. L'Équipe-école agira comme pivot entre les établissements scolaires, les postes de quartier et les différents acteurs institutionnels et communautaires, dont les Centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux (CIUSSS) et la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ). Elle pourra orienter les opérations policières et informer les différents milieux des nouvelles tendances et des enjeux en matière de violence commise et subie par les jeunes en fonction des constats et des dynamiques observés dans chaque quartier. 

Afin d'établir ce projet d'intervention dans les écoles en collaboration avec le milieu scolaire et communautaire, le ministère de la Sécurité publique a accordé une aide financière de 4,05 M$ sur 3 ans au SPVM. De son côté, la Ville de Montréal a octroyé 400 000 $ à ce projet. 

Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 4,05 millions de dollars sur trois ans au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), afin d'établir un projet d'intervention en collaboration avec le milieu scolaire et communautaire. L'investissement, qui s'inscrit dans CENTAURE : Stratégie québécoise de lutte contre la violence armée, permettra d'intervenir dans les écoles secondaires situées sur le territoire montréalais où des besoins auront été ciblés avec les partenaires du milieu. Le projet d'intervention multidisciplinaire contribuera à freiner et prévenir la violence auprès des jeunes.

« On doit tous unir nos forces pour assurer la sécurité de Montréal, et à tous les niveaux. Le SPVM, le gouvernement du Québec et notre administration déployons des efforts inégalés pour lutter contre les groupes criminalisés, saisir les armes, et assurer la prévention de la violence à la source, et c'est sur ce dernier élément qu'il faut insister auprès des jeunes. C'est un phénomène de société complexe qui nécessite la mobilisation de tout le milieu, incluant les jeunes eux-mêmes et leur milieu scolaire. En lançant le projet d'équipe-école, on pourra mieux soutenir le personnel dans leur stratégie d'action, particulièrement dans les quartiers touchés par la problématique de la violence armée, et soutenir les jeunes à l'extérieur des écoles, avec le milieu communautaire. C'est une grande force de mobilisation qui contribuera à diminuer la violence commise par les jeunes à Montréal », a déclaré Alain Vaillancourt, responsable de la sécurité publique au sein du comité exécutif de la Ville de Montréal. 

« Le SPVM est bien saisi de la problématique de violence armée qui sévit à Montréal et en fait sa priorité. Nous avons présenté une réponse importante tout dernièrement en renforçant grandement notre présence et nos interventions sur le terrain par une réaffectation majeure de nos effectifs, notamment. En outre, nous n'insisterons jamais assez sur l'importance de la prévention auprès de nos jeunes pour les détourner de la criminalité et de la nécessaire collaboration avec nos partenaires pour bien accompagner nos jeunes à risque de commettre ou de subir de la violence et soutenir leurs familles. L'Équipe-école arrive à point et se mobilisera là où le besoin se fait sentir, c'est-à-dire en fonction des quartiers touchés par des événements de violence armée. Cette nouvelle équipe mixte spécialisée s'ajoute aux nombreuses actions mises de l'avant par le SPVM et pourra contribuer à l'orientation des opérations policières », a expliqué Vincent Richer, directeur adjoint au SPVM.  

Rappelons que la Ville de Montréal a doublé son budget dédié à la prévention de la violence auprès des jeunes et à la sécurité urbaine, le faisant passer à 5 M$ par année dès 2022. Ce soutien financier majeur et récurrent permet à la Ville de consolider les actions en prévention de la violence chez les jeunes et en sécurité urbaine partout sur son territoire et d'appuyer ses partenaires communautaires dans la réalisation de projets concrets qui améliorent la qualité de vie des Montréalaises et des Montréalais. 

Consulter la fiche du projet Équipe-école

-30-