Jardins communautaires et collectifs : La Ville de Montréal approuve 26 projets d'aménagement et réfection pour l'année 2022

10 août 2022

Montréal, le 10 août 2022 - Lors de la dernière séance, le comité exécutif de la Ville de Montréal a approuvé les 26 projets retenus en 2022 dans le cadre du programme d'aménagement et de réfection des jardins communautaires et collectifs publics, pour un investissement total de près de 1M$. Les sommes couvriront des travaux de mise aux normes et la rénovation des installations désuètes dans 25 jardins communautaires dans dix arrondissements incluant l'aménagement d'un nouveau jardin collectif dans l'arrondissement Villeray-Saint-Michel-Parc-extension, afin d'offrir aux montréalaises et montréalais de nouveaux espaces de culture.

« L'agriculture urbaine est une pratique bien vivante qui contribue directement à l'identité de Montréal et au leadership environnemental international de la métropole. Les jardins communautaires contribuent à lutter contre les îlots de chaleur, et à favoriser la biodiversité, tout en renforçant le tissu social des quartiers.  Nous remercions nos partenaires qui ont contribué à faire de notre métropole un pôle d'innovation important d'agriculture urbaine et nous allons continuer de soutenir le déploiement de leurs initiatives », a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

« Nous savons que pour les prochaines années, les arrondissements ont la volonté de présenter de plus en plus de projets de jardins communautaires et collectifs publics, qui suscitent un grand engouement auprès des montréalais. La pratique de l'agriculture urbaine dans les quartiers de la métropole est un levier pour démocratiser l'accès aux produits frais et renforcer la sécurité et l'autonomie alimentaire des citoyens. C'est aussi un autre bon moyen pour enraciner la nature en ville,  ce retour à la terre permet aux citoyens urbains de vivre une expérience les liant directement avec notre environnement » a déclaré Marie-Andrée Mauger, membre du comité exécutif, responsable de la transition écologique et de l'environnement.

Rappelons que La Ville de Montréal a annoncé en février 2022 un investissement de 10 M$ dans ses jardins communautaires au cours des 10 prochaines années. Cette enveloppe permettra de consolider et de bonifier l'offre existante par la mise aux normes et la rénovation des installations désuètes du réseau des jardins communautaires et collectifs publics de Montréal. Elle permettra également d'aménager de nouveaux espaces et d'ajouter des surfaces cultivables en plein sol ou en bac. Dans le cadre du programme décennal d'immobilisations 2022-2031 (PDI), la Ville de Montréal a réservé 10 M$ sur 10 ans à raison de 1 M$ par année pour réaliser des projets d'aménagement et de réfection des jardins communautaires et collectifs déposés par les arrondissements.

Le programme d'aménagement et de réfection des jardins communautaires et collectifs publics s'inscrit dans la Stratégie d'agriculture urbaine 2021-2026 de la Ville de Montréal. Cette Stratégie permettra de réaffirmer le rôle de la Ville comme cheffe de file en matière d'agriculture urbaine, de favoriser l'accessibilité de cette pratique et d'assurer son plein développement, de façon harmonieuse et durable. Elle permet également de répondre au fort engouement citoyen pour une agriculture de proximité sous différentes formes. Rappelons que la Stratégie d'agriculture urbaine est également une action du Plan climat 2020-2030, feuille de route de la Ville de Montréal en matière de transition écologique.  Qu'elle soit pratiquée dans les potagers privés, institutionnels, scolaires ou collectifs, qu'elle prenne racine dans les jardins communautaires ou sur les fermes commerciales, l'agriculture urbaine contribue à faire de Montréal une ville reconnue mondialement pour son dynamisme et son innovation en agriculture urbaine.

Soulignons que cette mesure permettra de viser l'atteinte d'une de nos cibles en agriculture urbaine, qui est d'augmenter le nombre d'hectares de superficies cultivées d'ici 2026 à 160 hectares, qui comprend également les terres de la Ville déjà cultivées dans le Grand parc de l'ouest.

Pour consulter la liste des projets retenus, cliquez ici.