Forum montréalais pour la lutte contre la violence armée : Vers un modèle montréalais de sécurité publique

31 mars 2022

Montréal, le 31 mars 2022 - La mairesse de Montréal, Valérie Plante, et le directeur du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Sylvain Caron, soulignent la collaboration exceptionnelle de l'ensemble des participantes et des participants aux  travaux du Forum montréalais pour la lutte contre la violence armée, qui jette les bases du modèle montréalais en matière de sécurité publique. Réunissant les partenaires institutionnels et communautaires stratégiques des milieux concernés, cette journée a permis de convenir d'engagements communs afin de prévenir la violence auprès des jeunes et d'assurer la sécurité dans les quartiers de Montréal. 

Au terme de ce Forum, la Ville de Montréal prend les engagements suivants :

  • Mise sur pied d'un fonds spécial jeunesse de 2 M$, sur deux ans, permettant de soutenir des projets portés par et pour les jeunes. Premier fonds jeunesse de ce genre dans la métropole, il permettra de financer des projets tels que des campagnes de sensibilisation, des événements ou des activités sociales, sportives et culturelles proposées par les jeunes, en collaboration avec les organismes communautaires; 

  • 5 M$ du budget participatif de la Ville de Montréal sera dédié, dès 2023, à des projets d'infrastructures qui répondent aux besoins des jeunes, tels que des plateaux sportifs, des pumptracks, des projets de ruelles vertes ou d'agriculture urbaine; 

  • 400 000 $ seront investis pour créer un service de ligne d'accompagnement téléphonique offert aux familles. Une campagne de promotion innovante sera également lancée pour faire connaître les ressources existantes aux familles montréalaises qui veulent agir pour la prévention de la violence.

Au cours des prochaines semaines, d'autres pistes d'actions seront étudiées avec le SPVM en vue d'une deuxième série d'engagements. La prévention de la violence sur les réseaux sociaux et dans le milieu scolaire, ainsi que le renforcement d'espaces de concertation regroupant les milieux scolaires et communautaires, les familles, et le SPVM seront priorisés. 

« Au-delà de la réponse immédiate aux événements violents, il faut se pencher sur les conditions qui améliorent la qualité de vie et le parcours des jeunes, et qui peuvent les maintenir loin de la criminalité et des armes. Pour ça, il faut les écouter et les impliquer, comme nous l'avons fait aujourd'hui. Nous sommes très fiers de vous présenter, aujourd'hui, des engagements concrets, qui tiennent compte de la réalité et des expertises de tous les intervenants mobilisés depuis le début du Forum montréalais pour la lutte contre la violence armée. Ce front commun nous permet de créer ensemble un modèle montréalais pour lutter contre la violence, qui met les jeunes et la prévention au cœur de notre stratégie d'intervention », a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

« La protection des Montréalais et Montréalaises contre la violence armée commence avec nos jeunes. C'est exactement pourquoi le Forum montréalais pour la lutte contre la violence armée est si important pour donner la voix à notre jeunesse et trouver des solutions concrètes. Je salue la mairesse Plante, le SPVM ainsi que tous les jeunes leaders qui ont partagé leurs perspectives avec moi aujourd'hui, et je me réjouis de continuer à travailler ensemble pour assurer la sécurité de nos communautés », a ajouté le ministre de la Sécurité publique du gouvernement du Canada, l'honorable Marco E. L. Mendicino.

« La culture de banalisation de la violence chez nos jeunes revêt une complexité qui exige des interventions concertées et multidisciplinaires. Ce forum constituait une occasion de mettre à profit l'expertise du SPVM et de ses partenaires engagés dans la lutte contre cette problématique. Ensemble, nous partageons la responsabilité de miser sur notre capacité à trouver des solutions concrètes. Nous remercions sincèrement nos partenaires pour leur contribution et leur engagement dans cette démarche. Celle-ci s'inscrit dans la continuité de multiples actions destinées à investir dans notre jeunesse et dans la quiétude de l'ensemble de la population montréalaise »,  a expliqué le directeur du Service de police de la Ville de Montréal, Sylvain Caron.

« Nous avons la responsabilité partagée de prendre des engagements communs et porteurs de changement pour notre jeunesse montréalaise. Notre démarche aujourd'hui va contribuer à briser les silos et à favoriser la sécurité et la quiétude des quartiers de la métropole. Il importe de continuer d'agir ainsi. Nous le devons aux jeunes et aux familles montréalaises », a indiqué le responsable de la sécurité publique au comité exécutif de la Ville de Montréal, Alain Vaillancourt.

« Nous avons toutes et tous à cœur de faire en sorte que Montréal demeure une ville sécuritaire. Il était important d'unir nos forces, de travailler ensemble, et c'est ce que ce Forum nous a permis de faire. Lors de cette dernière journée de travaux, nous avons pu partager des pistes de solutions et identifier des actions concrètes à prendre. Cette mobilisation sans précédent et ce partage d'expertise sont cruciaux pour lutter contre la violence et assurer la sécurité dans nos quartiers, pour nos jeunes et pour nos familles », a souligné la responsable de la diversité, de l'inclusion sociale, de l'itinérance et de l'accessibilité universelle au comité exécutif de la Ville de Montréal, Josefina Blanco.

Le rapport de l'INM sera déposé et rendu public au cours des prochaines semaines. Un comité de suivi sera également mis en place pour suivre l'évolution des engagements et bien mesurer les impacts de chaque action. Finalement, fort du succès de ce premier Forum, un deuxième se tiendra en 2023. 

Les jeunes au cœur de la réflexion

La dernière journée de travaux du Forum montréalais pour la lutte contre la violence armée : s'unir pour la jeunesse visait à trouver des solutions porteuses et à mettre en œuvre des actions concrètes pour lutter contre la violence armée qui sévit sur l'ensemble du territoire montréalais.

Les objectifs poursuivis étaient les suivants :

  1. Favoriser la communication entre les partenaires institutionnels et communautaires qui travaillent auprès de la jeunesse montréalaise;

  2. Identifier des priorités de collaboration et initier la prise d'engagements en tenant compte de la mission et de l'expertise de chacun;

  3. Développer un modèle montréalais concerté, qui mobilise l'ensemble des intervenantes et des intervenants. 

La Ville de Montréal estime qu'il est primordial de donner la parole et d'impliquer les jeunes Montréalaises et Montréalais dans la recherche de solutions adaptées et innovantes pour lutter contre la violence. 

À cet effet, le Service de la diversité et de l'inclusion sociale de la Ville a tenu une rencontre d'échange, le 17 mars, avec 25 jeunes mobilisés autour de la prévention et de la lutte contre la violence. Des représentantes et des représentants de ces jeunes ont été invités à participer à cette dernière journée du Forum montréalais pour la lutte contre la violence armée afin de nourrir les réflexions et les décisions. 

Rappelons que la Ville de Montréal a doublé son budget dédié à la prévention de la violence auprès des jeunes et la sécurité urbaine, le faisant passer à 5 M$ par année dès 2022. Ce soutien financier majeur et récurrent permet à la Ville de consolider les actions en prévention de la violence chez les jeunes et en sécurité urbaine partout sur son territoire et d'appuyer ses partenaires communautaires dans la réalisation de projets concrets qui améliorent la qualité de vie des Montréalaises et des Montréalais. 

-30-