Communiqué de presse | Montréal poursuit les étapes de mise en œuvre du paysage humanisé de L'Île-Bizard

25 mars 2022








Cabinet de la mairesse
et du comité exécutif


Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate



Préservation des milieux naturels


Montréal poursuit les étapes de mise en œuvre du paysage humanisé de L'Île-Bizard


MONTRÉAL, le 25 mars 2022 – Le conseil d'agglomération a approuvé, le 24 mars 2022, l'entente administrative entre la Ville de Montréal et le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec (MELCC) afin de mettre en œuvre le plan de conservation du paysage humanisé de L'Île-Bizard. Cette entente est issue d'une longue démarche de concertation et de collaboration entre la Ville de Montréal, le gouvernement du Québec et l'arrondissement de L'Île-Bizard–Sainte-Geneviève. Elle vise notamment à assurer la protection de la riche biodiversité de ce territoire habité unique, où les milieux naturels et les activités humaines, principalement agricoles, présentent un équilibre harmonieux d'intérêt pour la conservation. L'entrée en vigueur du statut de paysage humanisé projeté constitue un maillon important pour le maintien de la connectivité écologique à l'échelle de l'Ouest montréalais, et contribue au renforcement de la résilience climatique et à la préservation des activités agricoles durables.  


« Je me réjouis de ce partenariat avec le MELCC, qui nous permet d'assurer l'équilibre entre les milieux naturels, les espaces agricoles et les lieux de vie de L'Île-Bizard. Nous réitérons ainsi notre engagement à protéger la biodiversité, mais nous allons encore plus loin, afin qu'elle soit intégrée au quotidien des citoyennes et des citoyens, au bénéfice de la communauté locale », a commenté la mairesse de Montréal, Valérie Plante. 


« Par cette entente, le MELCC s'engage à inscrire le territoire au Registre des aires protégées du Québec et à poursuivre les démarches avec la Ville pour l'obtention d'un statut permanent, pour une durée minimale de 25 ans. Ce statut permet la poursuite de nombreuses activités humaines, pourvu qu'elles soient compatibles avec la conservation de la biodiversité », a expliqué Caroline Bourgeois, vice-présidente du comité exécutif, responsable des grands parcs, des sports et loisirs, du Mont-Royal, du parc Jean-Drapeau, d'Espace pour la vie et de l'Est de Montréal. 

« C'est une immense fierté de voir l'Ouest de L'Île-Bizard devenir le tout premier territoire à recevoir le statut de paysage humanisé projeté au Québec. Cette entente assure une protection à long terme de ce territoire, ce qui est très rassurant et réjouissant pour tous nos citoyens et nos citoyennes », a déclaré Stéphane Côté, maire de l'arrondissement de L'Île-Bizard–Sainte-Geneviève.

Le statut de paysage humanisé projeté de L'Île-Bizard est entré en vigueur le 30 septembre 2021 et couvre 1 798 ha, soit la majeure partie de la zone agricole de L'Île-Bizard ainsi qu'une partie de la rivière des Prairies et du lac des Deux-Montagnes. Il a permis d'ajouter environ 2 % de superficie terrestre protégée à l'échelle de l'agglomération, contribuant significativement à l'atteinte de la cible de 10 % d'espaces protégés que la Ville de Montréal s'est fixée et qui s'inscrit dans les actions ciblées pour la diminution des vulnérabilités climatiques et des îlots de chaleur sur le territoire.



-30-


Source :

Catherine Cadotte
Attachée de presse
Cabinet de la mairesse et du comité exécutif
catherine.cadotte@montreal.ca


Renseignements :

Mélanie Dallaire
Relationniste
Service de l'expérience citoyenne et des communications
melanie.dallaire@montreal.ca