COVID-19
Montréal est au palier vigilance (zone verte). S'informer

Inauguration de la plage de l'Est

21 juin 2021

Montréal, le 21 juin 2021 - La ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, la mairesse de Montréal et présidente de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), Mme Valérie Plante, et la mairesse de l'arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles et membre du comité exécutif de la Ville de Montréal, Mme Caroline Bourgeois, ont inauguré aujourd'hui la deuxième phase des travaux d'aménagement de la plage de l'Est, un projet qui s'inscrit dans le cadre de la Trame verte et bleue du Grand Montréal et dans la foulée de la Déclaration conjointe pour revitaliser l'Est de Montréal.

Située en bordure du fleuve Saint-Laurent dans le quartier de Pointe-aux-Trembles, à la jonction de la rivière des Prairies, la plage de l'Est offre un accès privilégié aux berges du fleuve Saint-Laurent. Le site est pourvu d'une promenade éclairée, d'une jetée de bois qui se prolonge vers le fleuve, de jets d'eau intégrés à la promenade, d'une grande aire gazonnée, de mobilier urbain, d'un abri ouvert intégré à la jetée, ainsi que d'une plage de galets. À ces aménagements s'ajoutent les deux terrains de volleyball de plage et le pavillon de services, inaugurés en 2018 à la fin de la première phase des travaux.

La plage de l'Est est un lieu destiné à la pratique d'activités récréatives et nautiques. L'accès au fleuve est possible pour pratiquer des activités nautiques, dont le canot et le kayak, à partir de la plage de galets. D'ailleurs, l'organisme La Route de Champlain sera sur place dès le 25 juin pour offrir aux visiteurs la possibilité de pratiquer du kayak de mer avec un guide expérimenté, de louer une embarcation et de participer à des activités écoresponsables (sur réservation seulement).

Bien que les citoyens profitent déjà des aménagements de la plage de l'Est, la baignade dans le fleuve n'est pas autorisée pour le moment en raison de la présence de débris et de sédiments contaminés dans l'eau pouvant nuire à la santé et à la sécurité des usagers. Toutefois, un appel d'offres est en cours afin que soient planifiés et réalisés les travaux de décontamination des sédiments et de réhabilitation du littoral prochainement. 

Financement

Le coût total de la deuxième phase du projet de la plage de l'Est (de la conception à la réalisation) est de 7,4 M$, dont 3,4 M$ ont été octroyés à parts égales par le gouvernement du Québec et la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) par l'entremise du programme d'aide financière de la Trame verte et bleue du Grand Montréal. Rappelons que la Ville de Montréal a bénéficié d'une aide financière de 5 M$ du ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) pour la réhabilitation environnementale d'une partie du site.

Citations

« Je me suis lancée en politique pour voir aboutir la plage de l'Est. Aujourd'hui, en tant que ministre de la Métropole, je suis très fière que notre gouvernement continue de soutenir ce projet. Cette initiative porteuse, qui s'inscrit à l'intérieur du grand chantier de la revitalisation de l'Est de Montréal, a permis de transformer un terrain sous-utilisé en un nouvel espace vert en milieu urbain. C'est un de ces beaux et grands projets qui contribuent à faire de l'Est un milieu de vie attractif et apprécié par les citoyennes et les citoyens. Je suis convaincue qu'avec les beaux jours qui s'en viennent, cette plage sera un lieu précieux et prisé par bien des gens qui ont envie de se retrouver, après l'année qu'on a connue », a affirmé Mme Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal.

« En plus d'améliorer l'accès aux rives du fleuve Saint-Laurent pour la population de l'Est de Montréal et de l'ensemble de la région métropolitaine, la plage de l'Est vient enrichir la Trame verte et bleue avec un lieu exceptionnel qui contribuera à renforcer l'attractivité récréotouristique et économique de la région, pour notre plus grand bénéfice. Je suis ravie des aménagements réalisés sur ce site jusqu'ici et j'ai déjà hâte d'inaugurer la phase III des travaux, qui permettront aux résidents et aux visiteurs d'avoir un accès complet au fleuve et de s'y baigner. Ça c'est redonner concrètement l'accès à nos berges », a déclaré Mme Valérie Plante, mairesse de Montréal et présidente de la Communauté métropolitaine de Montréal.

« La plage de l'Est vient bonifier la qualité de vie des citoyens de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, en offrant un accès privilégié aux berges. Ce site enchanteur offre un espace de détente, en harmonie avec son environnement, qui s'ajoute aux efforts de l'arrondissement d'offrir des milieux de vie agréables et durables à la population. Les nouveaux aménagements viennent appuyer les orientations de l'arrondissement qui sont d'étendre l'offre récréotouristique sur le territoire et s'inscrivent dans les initiatives de mise en valeur des attraits naturels de notre Plan bleu vert », a indiqué Mme Caroline Bourgeois, mairesse de l'arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles et membre du comité exécutif de la Ville de Montréal.

Pour plus de renseignements sur la plage de l'Est

Le site de la plage de l'Est est ouvert tous les jours de 6 h à 23 h et bénéficie, pour la période estivale, de la présence d'un gardien de parc. Les jets d'eau sont en fonction de 9 h à 21 h. Le pavillon de services comprend des toilettes, un vestiaire, ainsi que des douches extérieures. La plage de l'Est est accessible en vélo via la Route verte.

À propos de la Trame verte et bleue du Grand Montréal

La Trame verte et bleue est un réseau récréotouristique qui protège et met en valeur les milieux naturels, les paysages et le patrimoine bâti du Grand Montréal, au bénéfice des citoyens. Financés par la Communauté métropolitaine de Montréal, le gouvernement du Québec et les municipalités, les multiples projets de la Trame favorisent le transport actif et collectif, et contribuent notamment à maintenir la biodiversité, à atténuer les impacts des changements climatiques, à améliorer la qualité de vie des citoyens et à renforcer l'attractivité de la région métropolitaine. Pour en savoir plus, visitez le www.cmm.qc.ca.