Vitalité commerciale - Concours d'idées en design urbain pour le réaménagement de la rue Notre-Dame, à Lachine

21 avril 2021

Montréal, le 21 avril 2021 - Le responsable du développement économique et commercial et du design à la Ville de Montréal, Luc Rabouin, et la mairesse de Lachine, Maja Vodanovic, sont fiers de lancer un concours d'idées pour la rue Notre-Dame, piloté par l'arrondissement et le bureau du Design de la Ville de Montréal, qui marque la première étape vers le réaménagement complet et pérenne de la portion commerciale de l'artère, qui sera réalisé sur un horizon de cinq ans. Ce concours, qui invite la communauté de designers à proposer une identité renouvelée à la rue Notre-Dame, entre la 6e Avenue et la 19e Avenue, vise à créer une identité forte qui proposera des aménagements inclusifs et conviviaux, et contribuera à la résilience écologique et à la relance économique.

Avec le développement du futur quartier exemplaire Lachine-Est, du parc riverain, et devant la nécessité de procéder à la réfection des infrastructures de la rue Notre-Dame au cours des prochaines années, une conjoncture favorable permet d'imaginer un projet d'avenir pour cet axe commercial historique. Ces travaux comprennent la reconstruction des infrastructures d'égout et d'aqueduc, ainsi que l'enfouissement des fils de distribution d'électricité par Hydro-Québec. Devant cet ensemble d'occasions, la Ville de Montréal et l'arrondissement interpellent les designers de toutes disciplines afin d'assurer à la rue Notre-Dame un projet qui renforce la qualité et la résilience des milieux de vie, tout en contribuant à la relance économique.

« Les designers sont des alliés de la relance économique et de la transition écologique. En les incluant dès les premières étapes de planification, on s'assure de stimuler la mise en place de solutions innovantes pour rendre cette artère plus accessible, plus résiliente sur le plan environnemental, et mieux adaptée aux nouvelles réalités du commerce de détail. On peut imaginer, par exemple, l'intégration d'espaces de livraison urbaine, du mobilier accessible universellement, ou encore des espaces végétalisés contribuant à une meilleure gestion des eaux de pluie. L'ensemble de ces mesures contribueront assurément à favoriser la relance économique de Lachine, dont le développement vit une conjoncture historique, à tous les niveaux », souligne le responsable du développement économique et commercial et du design à la Ville de Montréal, Luc Rabouin.

« La rue Notre-Dame était une rue principale très animée à l'époque où les industries de Lachine-Est, juste à côté, employaient des milliers de travailleurs qui y déambulaient régulièrement. Avec le déclin de ces industries, elle a aussi connu un déclin. Aujourd'hui, la requalification de ces friches industrielles en Écoquartier et la participation de la Ville de Montréal et d'Hydro-Québec à la transformation et à l'embellissement de cette rue hautement symbolique, permettront à la rue Notre-Dame de se retrouver sa place au cœur de la vie quotidienne des Lachinois et Lachinoises », mentionne la mairesse de Lachine, Maja Vodanovic.

Par ailleurs, au cours des prochaines années, Hydro-Québec prévoit agrandir son poste de transformation à Lachine, le poste Rockfield, pour répondre aux besoins futurs en électricité de l'arrondissement, incluant le futur éco-quartier de Lachine-Est.

« Hydro-Québec est heureuse de contribuer au rayonnement de la future rue Notre-Dame, une artère commerciale importante à Lachine. L'énergie verte d'Hydro-Québec et l'agrandissement de son poste à Lachine permettront de contribuer au développement économique et social de l'arrondissement », déclare Julie Boucher, vice-présidente – Expérience client, communications & relations avec les communautés d'Hydro-Québec

« Cette annonce est un grand pas vers notre désir le plus cher : que la rue Notre-Dame soit  accueillante, rassembleuse, qu'elle soit un lieu de découverte où il fait bon se promener et échanger. On veut que les gens qui se déplacent pour venir dans nos places d'affaires s'y sentent bien, en sécurité et qu'ils y aient une expérience agréable. Notre rue a besoin d'amour et le nouveau design ainsi que les travaux majeurs contribueront à la propulser à un autre niveau », précise la présidente de l'Association centre-ville Lachine, Alexandra Pagé.

Les modalités du concours d'idées en design urbain

Les résultats du concours serviront à la création d'un « cahier des possibles » qui permettra de baliser les discussions lors de la démarche de concertation avec les acteurs du milieu en vue du réaménagement de la rue commerçante et du centre-ville de Lachine. Plus largement, le concours cherche également à stimuler l'intérêt du milieu pour la vitalité des rues commerciales montréalaises et leur rôle dans les quartiers, dans un contexte de transformation importante du commerce de détail.

Ce concours d'idées se distingue à plusieurs niveaux d'un appel à projets traditionnel. En effet, le concours d'idées stimule la créativité en mobilisant les designers émergents et en favorisant la consultation et la collaboration avec le milieu. Des séances de consultation se tiendront d'ailleurs dès le mois de juillet. Il vise aussi à alimenter la réflexion entourant la création d'un environnement résilient afin de considérer durablement les espaces publics urbains dans un contexte post-pandémique.

Les propositions devront s'articuler autour des quatre objectifs suivants :

  • Stimuler la vitalité commerciale de la rue Notre-Dame;

  • Créer une identité forte, qui fait écho au caractère historique du Vieux-Lachine;

  • Proposer des aménagements inclusifs et conviviaux;

  • Réaménager la rue selon les principes de résilience sociale, économique et environnementale.

S'inscrivant dans les grandes orientations du plan stratégique Montréal 2030, pour une ville plus résiliente et engagée dans la transition écologique, plus solidaire et inclusive, plus participative et innovante, le concours d'idées en design urbain est un exercice rare – le dernier remonte à près de dix ans – qui contribuera à tirer le meilleur potentiel de cette nouvelle dynamique urbaine à Lachine.

Il participe également à l'affirmation de Montréal en tant que Ville UNESCO de design et permet de concrétiser les engagements municipaux issus de l'Agenda montréalais 2030 pour la qualité et l'exemplarité en design et en architecture.

Ce concours d'envergure internationale est ouvert aux professionnelles et aux professionnels de toutes les disciplines du design et mènera à une sélection de trois lauréats par un jury. Il invite à la composition d'équipes d'au moins deux personnes spécialisées dans le design urbain. Les designers intéressés doivent s'inscrire d'ici le 19 mai 2021, midi (heure de l'Est).

Pour plus d'information sur les modalités du concours d'idées, rendez-vous sur la page https://designmontreal.com