COVID-19
Montréal est au palier alerte maximale. Couvre-feu en vigueur de 20 h à 5 h. S'informer

La Ville de Montréal conclut deux premières ententes pour la construction de logements pour clientèle vulnérable dans le cadre de l'Initiative pour la création rapide de logements

2 avril 2021

MONTRÉAL, le 2 avril 2021 – Le comité exécutif de la Ville de Montréal a approuvé la signature de deux conventions avec les organismes Réseau Habitation Femmes et Mission Old Brewery permettant la construction d'un total de 50 nouveaux logements à but non lucratif pour répondre spécifiquement aux besoins de personnes vulnérables, en situation d'itinérance ou à risque de le devenir.

Ces projets verront le jour d'ici un an grâce à la contribution accordée dans le cadre de l'Initiative pour la création rapide de logements (ICRL), financée par le gouvernement du Canada par l'entremise de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), ainsi qu'à la contribution du gouvernement du Québec.

« Depuis le début de notre mandat, mes collègues, les ministres Miller et Guilbeault, et moi-même travaillons ensemble pour nous assurer que tous les Montréalais aient un chez-soi sûr et abordable. L'Initiative pour la création rapide de logements contribuera grandement à aider les personnes qui en ont le plus besoin en fournissant rapidement plus de 4,700 nouveaux logements abordables aux personnes et aux familles vulnérables. C'est l'un des moyens par lesquels la Stratégie nationale sur le logement de notre gouvernement continue à fournir des logements aux Canadiens d'un océan à l'autre, y compris ici à Montréal », a déclaré l'honorable Ahmed Hussen, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social et ministre responsable de la Société canadienne d'hypothèques et de logement.

« Les projets de l'organisme Réseau Habitation Femmes et de la Mission Old Brewery sont importants! Le fait que notre gouvernement y contribue démontre à quel point nous faisons des pieds et des mains pour offrir plus de logements abordables, notamment dans la métropole. Ça me rend fière de contribuer ainsi à loger plus de Québécois. Cette fois, ce sera en soutenant financièrement les locataires admissibles au Programme de supplément au loyer, pour que seulement 25 % de leur revenu soit accordé à leur loyer mensuel », a affirmé Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation.

« Le nombre de personnes en situation d'itinérance ou de vulnérabilité a malheureusement bondi dans la dernière année.  Ces projets illustrent bien le désir de notre administration de déployer une réponse forte et durable aux enjeux d'abordabilité et d'itinérance, particulièrement là où les besoins sont criants. Je suis très fier d'annoncer ces premiers projets financés par l'ICRL, qui ciblent des personnes qui ont souvent un accès plus difficile ou limité aux programmes d'habitation habituels.  La pandémie a exacerbé des inégalités déjà présentes, mais souvent moins visibles. Nous continuerons de mettre les bouchées doubles pour nous assurer que toutes les Montréalaises et tous les Montréalais aient accès à un logement abordable, décent et sécuritaire », a ajouté Robert Beaudry, responsable de la gestion et planification immobilière, de l'habitation, des grands parcs et du parc Jean-Drapeau.

Le projet de Réseau Habitation Femmes, situé dans l'arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, offrira  26 logements à des femmes seules ou monoparentales à faible revenu, en situation ou à risque  d'itinérance. Il représente un investissement de  10,9 M $. Celui de la Mission Old Brewery offrira 24 chambres, ainsi qu'un espace communautaire et des services d'accompagnement ou de soutien à des personnes en situation d'itinérance ou à risque de la devenir, dans l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal. Il s'agit d'un projet de plus de 6,6 M $

Pour l'ensemble des projets de l'ICRL, la Ville de Montréal accompagnera les organismes porteurs tout au long de leur projet. En plus d'offrir un soutien technique, la Ville s'assurera de la viabilité des projets et du maintien à long terme du caractère abordable des logements. Au total, une douzaine de projets, représentant plus de 250 unités, sont réalisés grâce à la contribution financière de 56,8 M$ du gouvernement du Canada, dans le cadre de l'ICRL, et au soutien de la Ville de Montréal et du gouvernement du Québec.