COVID-19
Montréal est au palier alerte maximale. Couvre-feu en vigueur de 20 h à 5 h. S'informer

RDP-PAT: Un investissement de près de 2 M$ pour la sécurisation des abords de plusieurs écoles en 2021

15 février 2021

Montréal, le 15 février 2021 – Dans le cadre du programme de sécurisation des abords des écoles, l'arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles se verra octroyer près de 2 M$ pour des aménagements permanents sur son réseau routier. Ce plan d'intervention permettra les déplacements actifs et sécuritaires des jeunes de 4 à 17 ans vers plusieurs écoles.

« Je suis fière des progrès que nous avons faits en matière de sécurité routière. Or, il reste encore du chemin à parcourir et je suis vraiment contente qu'on puisse continuer d'accélérer la mise en place des interventions de sécurisation en 2021. On ne le dira jamais assez, améliorer la sécurité des jeunes aux abords des écoles primaires et secondaires est fondamental et une de mes priorités », affirme madame Caroline Bourgeois, mairesse de l'arrondissement.

« Après les écoles Michelangelo, Leonardo da Vinci, Fernand-Gauthier et  Belle-Rive l'été dernier, ce sera donc au tour des écoles François-La Bernarde, Denise-Pelletier,  Simone-Desjardins et Félix-Leclerc d'obtenir de nouveaux aménagements sécuritaires pour les déplacements de nos enfants », ajoute-t-elle.

Les réalisations de 2020 en matière de sécurisation

Au cours de l'année dernière, de nettes améliorations ont été apportées aux abords de quatre écoles des quartiers Pointe-aux-Trembles et Rivière-des-Prairies. En effet, la contribution de 1,38 M$ de la ville-centre aura permis la concrétisation des interventions suivantes :

  • Aménagement de dos d'âne et de trottoirs aux abords de l'école Michelangelo afin d'améliorer la sécurité des piétonniers et augmenter le nombre de déplacements actifs à proximité de l'école;
  • Aménagement d'une dizaine de dos d'âne près des écoles Leonardo da Vinci et Fernand-Gauthier pour améliorer la sécurité des écoliers et apaiser la circulation;
  • Aménagement de trottoirs d'une largeur de 1,8 mètres, accessibles universellement, sur les rues les plus souvent empruntées par les écoliers de l'école Belle-Rive. Une intervention qui a permis de développer un réseau de trottoirs continu dans le secteur résidentiel au sud de la rue Notre-Dame jusqu'au fleuve. Afin de réduire la distance requise pour traverser la 86e Avenue ainsi que d'améliorer la visibilité entre les écoliers et les conducteurs, des saillies de trottoirs ont également  été construites. Un passage pour écoliers à mi-tronçon a été, par la suite, implanté à cet endroit. Des dos d'âne ont également été installés à des endroits stratégiques pour répondre aux besoins de sécurisation de ce secteur.
     

Interventions prévues pour 2021
L'arrondissement n'a pas l'intention de s'arrêter là; la construction de 61 dos d'âne allongés sur différentes zones et corridors scolaires dans l'arrondissement est prévue pour 2021. Ce sont les écoles François-La Bernarde, Denise-Pelletier,  Simone-Desjardins et Félix-Leclerc qui bénéficieront de l'ajout de ces mesures de modération de la circulation dont les avantages sont reconnus en matière de sécurité routière. Des saillies de trottoirs seront également aménagées aux endroits stratégiques. Le réaménagement du carrefour du boulevard du Tricentenaire et de la rue Victoria augmentera également la sécurité des déplacements des étudiants vers les écoles Daniel-Johnson et François-La Bernarde. 
 
Le programme de sécurisation des abords des écoles de la Ville de Montréal
En 2018, la Ville de Montréal a lancé son premier plan d'action Vision Zéro décès et blessé grave. Parmi les mesures de ce plan ambitieux, le Programme de sécurisation des abords des écoles permet d'accélérer les interventions de sécurisation à proximité des écoles primaires et secondaires de la Ville de Montréal, et est reconnu par le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur. Ainsi, l'objectif du programme est d'améliorer la sécurité des jeunes aux abords des écoles primaires et secondaires de la Ville de Montréal par des interventions physiques complémentaires à celles menées par les autres partenaires du plan d'action Vision Zéro (brigadiers scolaires, campagnes de sensibilisation, trottibus, cyclistes avertis, contrôle routier, etc.).