COVID-19
Montréal est au palier alerte maximale. Couvre-feu en vigueur de 20 h à 5 h. S'informer

Transition écologique: Le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal signent l'entente portant sur la faisabilité du futur parc-nature dans le secteur de l'échangeur Turcot

12 février 2021

Montréal, le 12 février 2021 - La ministre déléguée aux Transport et ministre responsable de la métropole et de la région de Montréal, Chantal Rouleau, et la mairesse de Montréal, Valérie Plante, annoncent aujourd'hui la ratification d'une entente visant la répartition des coûts de deux études de faisabilité portant sur la création d'un parc-nature et d'un lien nord-sud pour les piétons et les cyclistes dans l'espace dégagé par la reconstruction des infrastructures dans le secteur de l'échangeur Turcot et de l'ancienne cour de triage Turcot.

Le gouvernement du Québec versera ainsi à la Ville de Montréal une subvention permettant de défrayer 50 % du coût de ces deux études (238 696,66 $) ayant été complétées par la Ville en 2019 et 2020. 

« Après la réalisation du projet Turcot, qui inclut l'ajout de végétation et l'intégration de voies actives ainsi que les travaux d'aménagement de la bande verte, le gouvernement du Québec est fier de contribuer à ces études de faisabilité, un pas de plus vers la concrétisation d'un beau projet qui améliorera grandement la qualité de vie des Montréalaises et des Montréalais », a souligné la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Chantal Rouleau.

« Maintenant que les principaux travaux du projet Turcot sont terminés, nous souhaitons que le projet de dalle-parc passe à la vitesse supérieure.  La collaboration entre la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec est primordiale pour permettre la réalisation de ce projet qui aura un impact majeur sur la mobilité et la biodiversité de ce secteur de la métropole. Avec ces études complétées, nous nous préparons à procéder à l'avant-projet qui nous permettra de valider entre autres les budgets nécessaires et la contribution des partenaires gouvernementaux pour la réalisation de ce projet majeur », a déclaré la mairesse, Valérie Plante.  

« Ce sont de très bonnes nouvelles pour Le Sud-Ouest, s'est réjoui Benoit Dorais, maire de l'arrondissement du Sud-Ouest et président du comité exécutif de la Ville de Montréal. Un parc-nature sera un acquis considérable pour les citoyennes et citoyens et une bouffée d'oxygène dans ce secteur qui a connu son lot d'îlots de chaleur! De plus, ce projet cadre parfaitement avec nos démarches de transition écologique. »

Rappelons que la Ville de Montréal souhaite aménager un nouveau parc-nature grâce à l'espace dégagé par la reconstruction des infrastructures dans le secteur de l'échangeur Turcot et de l'ancienne cour de triage Turcot. Situé dans l'écoterritoire de la falaise Saint-Jacques, ce grand parc couvrira près de 60 hectares. La Ville de Montréal propose de mettre en valeur ce secteur en y créant un lien nord-sud pour les piétons et les cyclistes, des milieux naturels variés et une entrée de ville emblématique. 

- 30 -