COVID-19
Montréal est au palier alerte maximale. Couvre-feu en vigueur de 20 h à 5 h. S'informer

Bochra Manaï est nommée au poste de commissaire à la lutte au racisme et aux discriminations systémiques

13 janvier 2021

Montréal, le 13 janvier 2021 - Forte d'une expérience sur le terrain et d'une formation universitaire en relations interethniques et études urbaines, Bochra Manaï a été nommée au poste de commissaire à la lutte au racisme et aux discriminations systémiques, à la suite d'un processus administratif rigoureux et transparent.

 La décision a été entérinée au comité exécutif de la Ville de Montréal, suite à quoi la mairesse de Montréal, Valérie Plante, et l'élue responsable de la diversité, de l'inclusion en emploi, de la langue française et de la lutte au racisme et à la discrimination, Cathy Wong, en ont fait l'annonce. 

« La nomination de Bochra Manaï est une première dans le monde municipal. Elle réaffirme notre ferme volonté de poursuivre nos actions pour lutter contre le racisme et les discriminations systémiques à la Ville de Montréal. Nous avons eu l'occasion de travailler avec Mme Manaï au sein de la table de la diversité où elle a su démontrer son expertise et sa fine compréhension de la Ville et de ces enjeux. J'ai confiance qu'elle saura mobiliser l'ensemble des équipes municipales pour accélérer la transformation organisationnelle vers une Ville plus juste, inclusive et représentative de ses diversités », a déclaré la mairesse Plante. 

« C'est avec beaucoup de fierté que j'accepte de relever ce nouveau défi professionnel. Je saurai mettre de l'avant mes compétences en développement de stratégies pour contrer les discriminations, mon leadership à mettre en action des interventions antiracistes ainsi que mes forces pour sensibiliser, développer des outils et renforcer les capacités de la métropole à lutter contre le racisme et les discriminations », a déclaré Mme Manaï. 

Titulaire d'un doctorat en études urbaines, d'une maîtrise en migrations et relations interethniques et d'une maîtrise en géographie urbaine, la commissaire à la lutte au racisme et aux discriminations systémiques cumule plus d'une douzaine d'années d'expérience dans des projets en lien avec l'immigration, la diversité, l'exclusion raciale et sociale, dont six ans à titre de gestionnaire. Jusqu'à sa nomination d'aujourd'hui, cette dernière a dirigé l'organisme de Montréal-Nord qui promeut la mobilisation citoyenne visant la transformation sociale et territoriale, Parole d'excluEs, et coordonné la Table de concertation jeunesse de Montréal-Nord. Mme Manaï a également contribué aux travaux de la Table de la diversité, l'inclusion et la lutte contre les discriminations qui a transmis des recommandations à la Ville à l'automne 2019. 

Dès le lundi 18 janvier, madame Manaï sera à la tête du Bureau de la commissaire à la lutte au racisme et aux discriminations systémiques qui sera composé de professionnel.les ayant des expertises et expériences variées, dont une ressource spécialisée en profilage racial et dédiée à temps plein au sein du SPVM. Relevant de la direction générale, la commissaire et son équipe auront pour premier mandat d'élaborer un plan  d'action visant à ce que toutes les unités de la Ville de Montréal agissent fermement et de façon concertée pour combattre le racisme et les discriminations systémiques au sein de l'appareil municipal. 

« Avec l'entrée en poste de la commissaire Manaï, nous répondons directement à la deuxième recommandation du rapport de l'OCPM. Son arrivée, en début d'année 2021, marque un point tournant. Lorsqu'il est question de racisme et de discriminations systémiques à la Ville de Montréal : c'est tolérance zéro et nous allons agir en ce sens. Pour cela, j'aurai à collaborer étroitement avec la commissaire pour faire avancer de nombreux dossiers et répondre aux recommandations de l'OCPM. La nomination de Bochra Manaï est un pas de plus pour devenir exemplaire dans l'ensemble de nos pratiques. Bienvenue! », a conclu Cathy Wong. 

-30-