COVID-19
Montréal est au palier alerte maximale. Couvre-feu en vigueur de 20 h à 5 h. S'informer

Montréal accorde un soutien de plus de 300 000$ à neuf organismes communautaires afin de soutenir les personnes dans le besoin

23 décembre 2020

Montréal, le 23 décembre 2020 – Le comité exécutif de la Ville de Montréal a adopté aujourd'hui un soutien de 164 987$ à six organismes offrant de l'hébergement d'urgence et des services  aux personnes en situation d'itinérance ainsi qu'un soutien de 137 000$ à des organismes d'aide alimentaire. 

Cet appui totalisant plus de 300 000$ permettra aux plus vulnérables de bénéficier d'un toit pour dormir ou d'un lieu pour se reposer ou s'alimenter, tout en ayant la possibilité de recevoir un soutien psychosocial. Ce montant permettra aussi d'élargir l'offre alimentaire à des familles ainsi qu'à des personnes  aux prises avec une situation financière précaire. 

« Ce soutien, à la fois financier et solidaire, permettra à des organismes communautaires, qui sont extrêmement sollicités depuis le début de la pandémie, de répondre aux besoins des personnes vulnérables dont la situation financière s'est fragilisée au cours des derniers mois  », a déclaré Nathalie Goulet, responsable de l'inclusion sociale, des sports et loisirs, de la condition féminine, de l'itinérance et de la jeunesse au comité exécutif de la Ville de Montréal. 

Le soutien d'aujourd'hui permettra ainsi à Projets autochtones du Québec de prolonger les heures d'ouverture de l'hébergement temporaire situé au complexe Guy-Favreau, à la Mission St-Michael d'élargir les heures et jours d'ouverture et d'offrir des repas chauds à sa halte de répit et à RAP Jeunesse de consolider la mise en place d'un centre de jour disposant d'un service d'écoute et de références. 

L'appui de la Ville de Montréal permettra également de bonifier les services d'hébergement d'urgence à l'hôtel Place Dupuis et du centre de jour de CARE Montréal. Le PAS de la rue pourra également mettre en place un nouveau point de service offrant du soutien psychosocial et des activités de socialisation aux personnes isolées. 

De leur côté, le Regroupement des magasins-partage de l'île de Montréal, le Réseau alimentaire de l'Est de Montréal et Jeunesse au Soleil pourront élargir leur offre de services visant à répondre à l'insécurité alimentaire parmi la population montréalaise, soit en venant en appui aux organismes communautaires locaux, soit en fournissant des repas ou des paniers de Noël. 

« En consolidant l'offre de services de tous ces organismes communautaires, nous aidons à ce que les personnes, qui vivent dans une précarité extrême cet hiver, se sentent entourées et protégées de la faim, du froid et de la solitude. Ces organismes font un travail essentiel pour ne laisser personne derrière et nous sommes fiers de les soutenir », a conclu Mme Goulet.   

- 30 -