La Ville conclut une entente de principe avec le Syndicat des cols bleus regroupés de Montréal

21 décembre 2020

Montréal, le 21 décembre 2020 - Dans la fin de semaine du 19 décembre 2020, la Ville de Montréal a conclu une entente de principe avec le Syndicat des cols bleus regroupés de Montréal pour le renouvellement de la convention collective. Cette entente résulte d'un processus de négociations constructif, axé sur l'écoute et le dialogue.

« Je me réjouis grandement de cette entente de principe qui permet de conjuguer le respect de la capacité de payer des contribuables montréalais avec la nécessité de reconnaître le travail et le dévouement des cols bleus qui consacrent leur carrière au service public. Cela nous permettra d'aller de l'avant en continuant à servir la population, tout en travaillant à nos objectifs collectifs pour la métropole », a affirmé Valérie Plante, mairesse de Montréal.

« C'est au fil de plus de 70 jours d'échange et de discussion ainsi que la participation d'un médiateur que nous avons trouvé une issue satisfaisante pour les deux parties. Nous avons maintenu une approche d'ouverture et d'échange avec les partenaires syndicaux, sans qu'il n'y ait eu d'impacts sur les services offerts aux Montréalaises et aux Montréalais. Cette nouvelle entente collective tient compte de la réalité des deux parties et sera bénéfique pour chacun », a ajouté Benoit Dorais, président du comité exécutif et responsable des ressources humaines.

« L'entente de principe résulte des efforts des deux parties afin d'arriver à une entente négociée, dans le meilleur intérêt de tous. Cette entente démontre toute l'importance que la ville porte à ses employés, ceux-là même qui font la différence dans la prestation de service à la population. Au final, ce sont les citoyens qui tirent avantage de cette approche renouvelée », souligne Serge Lamontagne, directeur général de la Ville de Montréal.

La convention collective du Syndicat des cols bleus regroupés est échue depuis décembre 2017. L'entente de principe prévoit un nouveau contrat de travail dont l'échéance est prévue le 31 décembre 2024.

Le contenu de l'entente de principe demeurera confidentiel jusqu'à ce que celle-ci soit approuvée par les instances des parties.

La Ville de Montréal ne fera aucun autre commentaire pendant la durée du processus décisionnel. 

- 30 -