COVID-19
Montréal est au palier alerte maximale. S'informer

Conclusion d'une entente tripartite sur les événements musicaux au parc Jean-Drapeau

17 novembre 2020

Montréal, le 17 novembre 2020 Dans le but de favoriser la collaboration et d'assurer une cohabitation harmonieuse pour le futur, la Société du parc Jean-Drapeau, la Ville de Saint-Lambert et le promoteur L'Aréna des Canadiens inc. sont parvenus à une entente sur les événements musicaux présentés au parc Jean-Drapeau. D'une durée de cinq ans, cet accord encadrant le niveau de bruit vient régler le différend qui les opposait depuis de nombreuses années, évitant ainsi la tenue du procès qui devait débuter le 2 décembre prochain.

Les parties ont convenu que l'entente constitue un cadre par lequel elles souhaitent en arriver à coopérer de bonne foi. 

« Nous sommes heureux d'en arriver à un accord qui satisfait l'ensemble des parties, qui assure le maintien d'événements d'envergure aux retombées économiques et sociales multiples, tout en protégeant la qualité de vie des résidents et résidentes de Saint-Lambert. Nous saluons la bonne foi et la compréhension de toutes les parties au cours de l'ensemble du processus », a déclaré Jean-François Parenteau, responsable des services aux citoyens, de l'environnement, de l'approvisionnement, du matériel roulant et des relations gouvernementales au comité exécutif de la Ville de Montréal.

« Cette entente est une excellente nouvelle pour toutes les parties, qui ont fait preuve d'ouverture et de compromis dans ce dossier », a ajouté Isabelle Bonneau, directrice générale de la Société du parc Jean-Drapeau.

« Nous avons multiplié nos efforts pour tenter d'en venir à une solution négociée entre les parties, ce qui est toujours préférable à une confrontation devant les tribunaux. Lorsque des spectacles se sont tenus pour la première fois dans le nouvel amphithéâtre du parc Jean-Drapeau, en 2019, nous avons pu constater que le niveau de bruit qu'ils généraient à Saint-Lambert était, dans la très grande majorité des cas, égal ou inférieur à celui qui peut être mesuré sur notre territoire en l'absence de tout spectacle. Nous avons, à compter de ce moment, cherché à conclure une entente qui permettrait de reproduire les mêmes conditions dans le futur. Nous estimons que les restrictions imposées dans l'entente intervenue permettront justement d'atteindre cet objectif. Nous entendons collaborer étroitement avec les autres parties à la mise en application efficace de cette entente qui, nous l'espérons, règlera définitivement cette problématique », a souligné Pierre Brodeur, maire de Saint-Lambert.

L'entente prévoit notamment :

  • une limite de bruit, mesurée à proximité du Bassin olympique;
  • une limite de 19 jours d'événements majeurs, soit de plus de 20 000 spectateurs par jour, pour la période du 1er mai au premier lundi de septembre inclusivement, dont un maximum de 15 après le 1er juillet;
  • la fin des événements musicaux à 23 h.

Aucune limite d'événements majeurs n'est par ailleurs prévue le restant de l'année.

La Société du parc Jean-Drapeau et L'Aréna des Canadiens inc. ont ratifié l'accord la semaine dernière. La Ville de Saint-Lambert en a fait de même lors de la séance ordinaire de son conseil municipal hier soir. 

– 30 –