COVID-19
Montréal est au palier alerte maximale. S'informer

Faits saillants du conseil d'arrondissement du 6 octobre 2020

8 octobre 2020

Montréal, le 8 octobre 2020 - Lors de la séance du conseil d'arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles qui s'est tenue en vidéo diffusion le 6 octobre en raison de la pandémie du COVID-19, plusieurs annonces ont été faites par les élus(es).

Amélioration de l'accès à l'eau : installation de quais
Bordé par le fleuve Saint-Laurent et la rivière des Prairies, l'arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles veut mettre en valeur ses cours d'eau et en améliorer l'accès aux citoyens. C'est pourquoi le conseil d'arrondissement a octroyé un contrat de 798 565,76 $ à Construction Deric inc. pour la conception, la fourniture et l'installation de quais flottants dans divers parcs.

L'installation de nouveaux quais flottants est prévue aux parcs Pierre-Payet, Médéric-Archambault, Clémentine-De La Rousselière, ainsi que sur le site de la 133e Avenue et à la plage de l'Est. Les quais du parc Marcel-Léger, du parc du Fort-de-la-Pointe-aux-Trembles et celui de la rampe de mise à l'eau située sur la rue Notre-Dame Est/32e Avenue seront remplacés. « Ce projet permettra aux citoyens de pouvoir profiter de ces lieux pour se détendre, pêcher et mettre à l'eau de petites embarcations » s'est réjouit la mairesse Caroline Bourgeois.

Renaturalisation de la berge Gouin/133e Avenue
Dans le cadre de son Plan bleu-vert souhaite restaurer le caractère naturel de la berge de la rivière des Prairies au coin de la 133e Avenue et du boulevard Gouin Est. « Ce site avait subi des dommages au fil du temps en raison de la circulation de véhicules à cet endroit. Il était nécessaire d'intervenir pour redonner sa place à la nature » explique Mme Bourgeois.

Le conseil a donc octroyé un contrat au montant de 139 761,20 $ à l'entreprise Les Terrassement Multi-Paysages inc. pour procéder aux travaux de renaturalisation. Divers végétaux indigènes seront plantés (arbres, arbustes et ensemencement de graminées). Seul un chemin de gravier permettra l'accès à l'eau pour les piétons et mènera à un quai pour permettre la mise à l'eau de canots et de kayaks. La circulation de véhicules sera interdite de manière permanente sur le site.

Création de zones de conservation
Le conseil a présenté un avis de motion pour l'adoption d'un règlement visant l'ajout et l'agrandissement de zones de conservation sur le territoire de l'arrondissement. Cette modification au règlement de zonage permet de protéger des milieux naturels pour les générations futures. Le Plan d'aménagement et de développement durable de Montréal vise à protéger 10 % du territoire terrestre de l'agglomération de Montréal aux fins de milieux naturels. En octobre 2019, 6,1 % du territoire était ainsi protégé. L'arrondissement a identifié dix sites pour la création et l'agrandissement de zones de conservation, totalisant  212 062 m² de terrain, afin de participer à l'effort collectif.

« L'ajout de nouvelles zones exclusivement destinées à la conservation et à la protection des milieux naturels contribue à limiter l'étalement urbain et les îlots de chaleur, tout en préservant les caractéristiques des zones boisées et des milieux humides dans le but de lutter contre les changements climatiques, affirme Mme Bourgeois. Avec l'acquisition d'un boisé de Boscoville cette année, nous avons posé un premier geste fort pour la sauvegarde de nos milieux naturels et nous comptons continuer dans cette direction.

Une consultation écrite d'une durée de 15 jours aura lieu au sujet de ce changement de zonage. Les citoyennes et citoyens pourront transmettre leurs commentaires écrits, par courriel ou par la poste, avant l'adoption de ce projet de règlement.

Lutte à l'agrile du frêne au parc Don Bosco 
Comme ailleurs à Montréal, l'agrile du frêne fait des dommages importants sur le territoire de RDP-PAT. Malheureusement, le boisé du parc Don-Bosco comprend une majorité de frênes,  morts ou dépérissants. Vu la présence d'arbres potentiellement dangereux situés dans les zones sensibles du parc, comme les sentiers et autres lieux fréquentés par la population, l'arrondissement a prévu d'y faire abattre 187 arbres morts cet automne. Les arbres sélectionnés à l'abattage sont majoritairement des frênes localisés précisément dans le boisé à l'ouest de la piscine. Cette action permettra de maintenir un environnement sécuritaire pour les citoyens.

Pour ce faire, le conseil a octroyé un contrat à l'entreprise Serviforêt au montant de 70 341,71 $. Une fois l'opération terminée, des travaux de plantation seront planifiés afin de rétablir une partie de la canopée du parc.

Projet Intervalle avec Le Partenariat du Quartier des Spectacles
Reconnu pour son dynamisme sur le plan culturel et son caractère innovant dans la mise en oeuvre de projets artistiques sur son territoire, l'arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles a décidé de prendre part, conjointement avec d'autres quartiers montréalais et villes du Québec, au projet Intervalle du Partenariat du Quartier.

Le projet consiste à la création, la réalisation et la présentation d'une oeuvre originale d'art public. Pour RDP-PAT, ce projet comprend la présentation d'une installation collaborative qui sera intégrée au pôle Espace Rivière. Pour ce faire, le conseil d'arrondissement a approuvé une convention avec l'organisme pour dix ans, incluant l'octroi d'une contribution financière de 50 000 $, étalée sur deux ans. Comme l'œuvre sera disponible et exportable à l'international dès 2022, des revenus sont envisagés et seront partagés entre les partenaires.

Soutien financier à divers projets
Finalement, un soutien financier de 49 167,47 $ a été accordé au Centre de promotion communautaire le Phare pour la réalisation du projet Prévention délinquance RDP dans le cadre du Programme de prévention de la violence commise et subie chez les jeunes 2020-2022. Ce programme vise la prévention et la réduction de la violence commise et subie, comprenant les violences à caractère sexuel, la délinquance, de même que par la prévention des comportements à risque comme l'abus de substances.

Une contribution financière non récurrente totalisant la somme de 40 000 $ a été octroyée au Centre des femmes de Montréal-Est/Pointe-aux-Trembles, pour le projet d'intervention d'ateliers socio-artistiques pour adolescentes de 14 à 17 ans. Le projet d'intervention a pour objectif de prévenir l'affiliation des jeunes filles au sein de réseaux et de criminalité et d'exploitation sexuelle. Les ateliers socio-artistiques offriront une opportunité d'intervenir sur les facteurs de risque en travaillant sur les facteurs de protection comme d'augmenter la confiance, l'estime, l'affirmation de soi des adolescentes et le renforcement du sentiment d'appartenance à un groupe de paires et d'intervenant(es) de quartier. Ce montant est prévu au budget de l'arrondissement dans le cadre du Fonds local en délinquance jeunesse.

Le conseil a également accordé un soutien financier totalisant la somme de 6 360 $ à l'organisme Don Bosco Youth leadership Centre (DBYLC) dans le cadre de l'édition 2020 du Programme d'intervention de milieu pour les jeunes de 12 à 30 ans et dans le cadre de l'Entente administrative pour l'accueil et l'intégration des immigrants conclue entre le Ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion et la Ville de Montréal – MIDI Ville (2018 - 2021).