COVID-19
Montréal est au palier alerte maximale. S'informer

La Ville de Montréal procède à la sécurisation de trois intersections dans l'arrondissement de Lachine

7 octobre 2020

Montréal, le 7 octobre 2020 - Dans un souci constant d'assurer la sécurité des déplacements actifs et de mieux protéger les piétons, la Ville de Montréal déploie de nouveaux aménagements sur rue aux abords de l'école Martin-Bélanger. Cet établissement scolaire du quartier Saint-Pierre de l'arrondissement de Lachine se situe dans un secteur enclavé par la présence de corridors ferroviaires et d'importantes infrastructures autoroutières.

« L'objectif de notre programme de sécurisation des abords des écoles est d'améliorer la sécurité de l'ensemble des usagers de la route afin d'encourager les déplacements actifs des jeunes. Le réaménagement de trois intersections de ce secteur de la rue Saint-Jacques s'inscrit dans notre approche Vision Zéro. Nous nous sommes engagés à réviser le mode de protection des piétons pour l'ensemble des feux de circulation du territoire montréalais et nous allons de l'avant », a déclaré Éric Alan Caldwell, responsable de l'urbanisme et de la mobilité au comité exécutif.

Les travaux réalisés permettront de sécuriser trois intersections, soit les avenues Ouellette, Saint-Pierre et du Chalet. Les interventions prévues visent notamment l'installation de feux de circulation, incluant des feux à décompte numérique pour piétons, ainsi que des modifications au marquage et à la signalisation. Des saillies de trottoirs seront également ajoutées. En plus de contribuer à ralentir la circulation, ces aménagements augmentent la visibilité des piétons avant qu'ils ne traversent la rue et réduisent la distance à traverser.

« La collaboration entre la Ville centre, l'arrondissement, le comité sécurité de Revitalisation Saint-Pierre et les nombreux parents et citoyens impliqués a permis de sécuriser les déplacements aux abords de l'école primaire Martin-Bélanger. Les modifications aux feux de circulation s'ajoutent à d'autres mesures mises en place par l'arrondissement, tel que l'ajout de dos d'ânes et la mise en place de sens uniques. C'est un pas important vers des déplacements plus sécuritaires dans le secteur », a conclu la mairesse de l'arrondissement de Lachine, Maja Vodanovic.

Notons que ces travaux de sécurisation s'échelonneront sur une période de cinq semaines, à compter de novembre prochain.