COVID-19
Montréal est au palier alerte maximale. S'informer

Faits saillants de la séance ordinaire du conseil d'arrondissement du 8 juin 2020

12 juin 2020

En début de séance du conseil, Benoit Dorais, maire du Sud-Ouest et président du comité exécutif a déposé le Rapport des faits saillants des résultats financiers 2019 de l'Arrondissement du Sud-Ouest. Le Rapport est disponible sur le site internet de l'arrondissement. Il sera également publié prochainement dans la Voix populaire et distribué de porte en porte dans Griffintown.

Octroi de contrats

  • 1 701 830 $ pour la réalisation des travaux de réfection et de construction de trottoirs, de chaussées et de saillies sur diverses rues de l'arrondissement, dans le cadre du programme de réfection routière (PRR) pour l'année 2020;

  •  363 172 $ pour l'aménagement de six ruelles vertes;

  • 126 428 $ pour la conception et la surveillance des travaux électriques dans les parcs Herb-Trawick, du Lac-à-la-Loutre et d'Argenson.

Cure de jeunesse pour Monk

L'Arrondissement annonce un investissement de 2,9 M$ pour la mise en valeur du boulevard Monk, de la rue Saint-Patrick à la rue Allard. « Nous sommes heureux d'aller de l'avant avec cette promesse électorale. Nous procéderons entre autres à la mise en valeur de l'entrée du boulevard, à l'aménagement d'un corridor d'autonomie, à l'ajout de saillies, à la sécurisation de toutes les intersections, au verdissement de la rue, à l'installation de mobilier et également à la réfection ponctuelle des infrastructures des trottoirs et de la chaussée. Les travaux débuteront cet été », a annoncé Alain Vaillancourt, conseiller de Saint-Paul–Émard–Saint-Henri-Ouest.

Soutien aux organismes

« La pandémie de la COVID-19 met à mal nos finances publiques et les paliers supérieurs de gouvernement devront nous aider. Cependant, les besoins demeurent grands. C'est pourquoi l'Arrondissement injecte 37 420 $ supplémentaires pour soutenir les initiatives des organismes qui continuent de répondre aux besoins de la population durant la crise, portant les sommes versées via le Fond local d'urgence à 81 420 $ », a exposé Benoit Dorais.

Le financement se décline comme suit : 


  • 15 000 $ à Ville-Émard / Côte St-Paul pour l'achat et l'assemblage de dépannage alimentaire;

  • 11 420 $ à la Coalition de la Petite-Bourgogne / Quartier en santé pour son projet permettant de briser l'isolement;

  • 7 000 $ à la Maison Saint-Columba pour la production et la livraison de repas en portions individuelles;

  • 4 000 $ à Partageons l'Espoir pour la location de camions de livraison pour le dépannage alimentaire.


La Maison Saint-Gabriel a reçu 300 000 $ en biens et services pour l'aménagement d'un verger symbolique et d'un potager ancestral dans le parc Le Ber. Concertation Ville-Émard/Côte St-Paul a obtenu 40 000 $ dans le cadre du Fonds d'initiative et de rayonnement de la métropole (FIRM). 


Les élus ont par ailleurs consenti 200 $ à la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles dans le cadre de l'événement «Moi, j'décroche mon diplôme! ».

Fin au racisme systémique

Dans la foulée du décès de l'Américain George Floyd, plusieurs manifestations rassemblant des gens de toutes origines et de tous âges ont eu lieu à Montréal, a souligné Sophie Thiébaut, conseillère de Saint-Henri-Est−Petite-Bourgogne−Pointe-Saint-Charles−Griffintown.

« Ces manifestations veulent dénoncer le racisme systémique et un certain manque de confiance envers les policiers. La Ville de Montréal a reconnu l'existence du profilage racial et que c'est une situation inacceptable. Nous y travaillons. Par exemple, la Commission de lutte au profilage racial sur laquelle j'ai siégé avec le maire Benoit Dorais à l'été 2017 avait déposé des recommandations. Un premier bilan a été déposé en janvier dernier et un plan d'action étoffé sera présenté cet automne.  L'Office de consultation publique de Montréal, qui a mené des audiences sur ce thème l'hiver dernier, sera en mesure de présenter également ses recommandations ce mois-ci. À court terme, les efforts de  la Ville de Montréal pour améliorer la représentation de la diversité en emploi a notamment enregistré une hausse significative de la diversité dans tous ces services, y compris au sein du Service de police de la Ville de Montréal et du Service incendie de Montréal en 2018-2019 », a rappelé la conseillère Thiébault.

Le Sud-Ouest en évolution


Le conseil a approuvé un projet en première lecture et a procédé à l'approbation de plans de construction ou de modification pour six projets en vertu des Plans d'implantation et d'intégration architecturale (PIIA). 

Sécurisation des déplacements actifs


L'Arrondissement prend en charge la coordination et la réalisation des travaux d'aménagement temporaires de la rue Island, entre les rues Saint-Patrick et Grand Trunk, dans le cadre du programme des rues piétonnes et partagées de la Ville de  Montréal. Les premiers aménagements feront leur arrivée en juillet. Le projet sera finalisé en 2022.


Par ailleurs, la nouvelle géométrie proposée pour la rue Rioux permettra d'améliorer la sécurité des piétons, des cyclistes et des automobilistes. 


Dès le mois d'août, la circulation des camions et des véhicules-outils sera interdite en tout temps sur la rue Bel-Air, entre les rues Saint-Jacques et Saint-Antoine et sur la rue D'Argenson, entre les rues Saint-Patrick et du Centre.


Appel à la solidarité


Alors que les annonces de relance post-COVID-19 se multiplient et que les mesures de déconfinement sont graduellement mises en place, Craig Sauvé, conseiller de Saint-Henri-Est−Petite-Bourgogne−Pointe-Saint-Charles−Griffintown, invite la population à la prudence. « L'état d'urgence prévaut toujours. Avec l'assouplissement des mesures de confinement, on peut avoir tendance à l'oublier, et c'est humain. Avec 5 000 décès au Québec et 3 000 dans la région de Montréal, c'est une tragédie qui se joue. La tendance est à la baisse, mais il ne faudrait pas réduire à néant tous les efforts consentis jusqu'à maintenant et ainsi nous exposer à une seconde vague. Cette crise sanitaire est aussi environnementale, économique et sociale. Espérons que tous en tireront des leçons. Nous devons par-dessus tout demeurer solidaires, car c'est ensemble que nous pourrons passer au travers », a-t-il lancé.

COVID et culture


La programmation culturelle du Sud-Ouest s'ajuste aux contraintes liées à la pandémie de la COVID-19.  Au lieu des spectacles sur la place du marché Atwater, le Festival Quartiers Danses  diffusera sur son site Internet deux courts métrages qui seront réalisés avec des artistes locaux.  Le 6e festival Longue vue sur le court se tiendra du 20 au 29 novembre à la maison de la culture Marie-Uguay. 

« Nous continuons d'investir dans la culture. Ainsi, nous injectons 5 000 $ dans   l'édition 2020 du programme Plein Art de même que dans la Collection d'œuvres du Sud-Ouest, une initiative en lien avec le plan d'action 2018-2021. Par ailleurs, le concours d'embellissement horticole du Sud-Ouest reviendra avec une nouvelle formule, notamment avec un prix par quartier. Surveillez la page Facebook du Sud-Ouest pour connaitre les modalités et participer », a expliqué Anne-Marie Sigouin, conseillère de Saint-Paul–Émard–Saint-Henri-Ouest.

Remerciements


Me Benoit Dagenais, directeur de l'Arrondissement depuis un an, quittera ses fonctions pour le poste de sous-ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration au sein du gouvernement du Québec. « Au nom des membres du conseil, je le félicite chaleureusement pour cette nomination prestigieuse. En peu de temps, Me Dagenais s'est avéré un mobilisateur hors pair et un précieux collaborateur. Nous lui souhaitons bonne chance dans ses nouvelles fonctions. Mme Tonia Di Guglielmo a accepté d'assurer l'intérim. En tant que responsable des Services administratifs, elle connaît bien l'arrondissement et les nombreux dossiers en cours. Je suis convaincu qu'elle saura assurer le suivi avec l'efficacité et le professionnalisme qu'on lui connait », a commenté Benoit Dorais.

Le conseil d'arrondissement fait relâche en juillet

Conformément à l'arrêté 2020-004 de la ministre de la Santé et des Services sociaux en date du 15 mars 2020 pendant la pandémie de la COVID-19, la séance ordinaire du conseil du 8 juin s'est tenue à huis clos. Elle a fait l'objet d'une captation qui sera sous peu disponible via les archives de la webdiffusion des séances régulières du conseil d'arrondissement. La prochaine séance du conseil se tiendra le 17 août à 19 h.