COVID-19
État de la situation. S'informer

Sous le thème de la biodiversité : Montréal désignée ville nord-américaine de la Journée mondiale de l'environnement 2020

21 mai 2020

Montréal, le 21 mai 2020 - La mairesse de Montréal, Valérie Plante, est heureuse d'annoncer que la métropole québécoise a été désignée en tant que ville nord-américaine pour la Journée mondiale de l'environnement qui aura lieu le 5 juin 2020. Cette journée, célébrée à travers le monde, est la journée phare des Nations Unies pour la promotion de la sensibilisation et de l'action en faveur de l'environnement. Au fil des ans, la journée est devenue la plus grande plateforme mondiale de sensibilisation du public à la protection de l'environnement.

« Montréal est fière d'être désignée en tant que ville hôte pour l'Amérique du nord de la Journée mondiale de l'environnement. C'est une reconnaissance de nos efforts constants en matière de promotion de l'environnement, de préservation de la biodiversité sur notre territoire et de notre parcours vers la transition écologique. C'est aussi une responsabilité, celle de porter le message à l'échelle locale, nationale et internationale qu'il est urgent d'agir pour préserver la biodiversité dans un monde qui s'urbanise de plus en plus. Dans un contexte où la pandémie de la COVID-19 nous pousse à réfléchir à notre rapport avec la nature, où les changements climatiques et la perte de biodiversité sont sources de préoccupations importantes, les villes doivent poser des gestes concrets avec l'ensemble de la société civile car les citadins aspirent à une ville plus verte. C'est en se mobilisant en faveur de l'environnement et de la diversité biologique, ainsi qu'en présentant un meilleur équilibre entre la nature et le bâti, que nous pourrons assurer une belle qualité de vie aux générations actuelles et futures, tout en préservant le patrimoine naturel », a déclaré Valérie Plante.

« La Journée mondiale de l'environnement 2020 se déroulera sous le thème C'est le temps de la nature, un thème exemplifié à merveille par Montréal qui accueillera l'édition de cette année en Amérique du Nord », a affirmé Barbara Hendrie, directrice pour l'Amérique du Nord du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE). « Depuis longtemps, Montréal perpétue une impressionnante tradition environnementale et de solutions ancrées dans la nature, avec sa mairesse Valérie Plante, grande défenderesse de l'urbanisme durable. »
 
« Montréal est un parfait exemple de développement urbain durable en Amérique du Nord et elle est engagée à l'échelle locale, régionale et internationale dans la protection de l'environnement. Nous sommes fiers d'avoir établi notre siège social dans cette ville qui partage nos valeurs et d'y accueillir notre Secrétariat », a ajouté Richard Morgan, directeur exécutif de la Commission de coopération environnementale.

Dans le cadre de cette Journée, les activités suivantes auront lieu :

Une rencontre virtuelle organisée par Espace pour la vie
Le 5 juin de 9 h à midi, Espace pour la vie et le Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique (SCDB) de l'ONU organisent une rencontre virtuelle au cours de laquelle des acteurs de tous les milieux (scientifiques, artistes, éducateurs.rices, citoyen.ne.s, militant.e.s et Autochtones) et de partout dans le monde réfléchiront ensemble sur le thème de l'environnement. Cet événement permettra d'imaginer l'avenir de notre planète (de nos villes, de nos espaces) et réfléchir à la cohabitation entre les espèces dont l'humain fait partie.

Ce rendez-vous virtuel unique intitulé Activer le potentiel humain en faveur de la biodiversité réunira, sur un même panel, quatre scientifiques engagé.e.s de renom: Anne-Sophie Gousse-Lessard, chercheuse en psychologie sociale et environnementale; l'auteur humaniste Matthieu Ricard, Stanley Asah, chercheur en psychologie de la conservation, et la militante en environnement Vandana Shiva.

L'ouverture de la journée sera assumée par la mairesse de Montréal, Valérie Plante. Elle sera accompagnée par des représentants d'organismes internationaux œuvrant dans le domaine de l'environnement.

Le grand public pourra assister en direct comme spectateur au panel et ainsi être témoin privilégié de la réflexion. Espace pour la vie diffusera l'événement sur Facebook Live à 10 h 30. Pour en savoir plus sur cet événement virtuel : https://espacepourlavie.ca/activer-le-potentiel-humain-en-faveur-de-la-biodiversite

Concert de Rebecca Foon, musicienne et activiste environnementale
Un concert musical virtuel avec l'artiste canadienne et environnementaliste, Rebecca Foon, accompagnée également par d'autres artistes, sera présenté gratuitement. Le concert virtuel sera diffusé sur Internet le 5 juin à compter de 15 h (plus de détails suivront). Rebecca Foon est une violoncelliste, chanteuse et compositrice canadienne vivant à Montréal et New York.

« La Journée mondiale de l'environnement est aussi un exercice de réflexion, de sensibilisation et de mobilisation en faveur de la nature et de la biodiversité, dont nous soulignerons également l'importance lors de la Journée internationale de la biodiversité, le 22 mai. Prenons le temps de réfléchir collectivement, de poser des actions individuellement et d'agir globalement pour notre environnement. Je lance un appel aux citoyens, aux organismes de la société civile et aux gouvernements municipaux non seulement en Amérique du Nord, mais partout sur la planète, pour agir dès maintenant et prendre des  engagements concrets en faveur de l'environnement et de la biodiversité », a conclu Valérie Plante.

Pour plus d'informations sur la Journée mondiale de l'environnement :

https://montreal.ca/articles/journee-mondiale-de-lenvironnement 
https://www.worldenvironmentday.global/fr
https://www.un.org/fr/events/environmentday/index.shtml

À L'ATTENTION DES RÉDACTEURS

Journée mondiale de l'environnement
La Journée mondiale de l'environnement est la principale plateforme dont disposent les Nations Unies pour encourager la sensibilisation et l'action en faveur de l'environnement à l'échelle mondiale. Organisée chaque année depuis 1974, cette journée est également devenue un moyen vital pour promouvoir les progrès dans les dimensions environnementales des objectifs du développement durable. Sous la houlette du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), plus de 150 pays y participent chaque année. De grandes entreprises, des organisations non gouvernementales, des communautés, des gouvernements et des célébrités du monde entier adoptent la marque de la Journée mondiale de l'environnement pour défendre des causes environnementales.

À propos du Programme des Nations Unies pour l'environnement
Le PNUE est le principal porte-parole mondial en matière d'environnement. L'organisation assure le leadership et encourage les partenariats en matière de protection de l'environnement en inspirant, en informant et en permettant aux nations et aux peuples d'améliorer leur qualité de vie sans compromettre celle des générations futures.