COVID-19
État de la situation. S'informer

Une opération « ménage du printemps » bien différente en raison de la Covid-19

20 mai 2020

Montréal, le 20 mai 2020 - Les beaux jours sont de retour et l'arrondissement tient à faire le point sur l'avancement de son opération ménage du printemps qui est bien différente cette année en raison de la pandémie de Covid-19.

« Le maintien des services essentiels lié à la crise sanitaire a causé un délai d'environ un mois sur nos opérations nettoyage. Néanmoins, sachez que nos équipes sont sur le terrain et ont débuté, progressivement depuis la mi-avril, le grand ménage du printemps. Tour à tour, les 400 km de rues, les 500 km de trottoirs et les nombreux parcs auront droit à leur moment de ménage! Merci de votre patience et de votre compréhension ! », de déclarer la mairesse Mme Caroline Bourgeois.

Un premier tour des rues artérielles a été effectué à partir de la mi-avril et, suivant le début des interdictions de stationnement qui a été reporté au 1er mai, le nettoyage des trottoirs et des pistes cyclables sur le réseau local avec les balais mécaniques et le camion-citerne a aussi repris. Du côté des parcs, les équipes sont aussi à l'œuvre pour faire le nettoyage des parcs et espaces verts, l'élagage des arbres, la tonte des terrains, de même que la préparation à la plantation pour la fin mai. Finalement, les terrains de tennis seront préparés pour permettre une réouverture, selon les normes sanitaires, le 23 mai.

Masques, gants, lavage de mains fréquents, réorganisation des lieux de travail, petites équipes sur le terrain, nettoyage des appareils, distanciation physique : la mise en place des mesures d'hygiène a nécessité une réorganisation majeure des façons de fonctionner afin d'assurer la sécurité de nos employés.

«C'est une situation nouvelle pour nos équipes qui demande, comme pour l'ensemble de la population, une certaine adaptation.  Je tiens d'ailleurs à remercier nos employés qui ont le cœur à l'ouvrage et le souci de faire le travail tout protégeant leur santé et celle de nos citoyens », de conclure la mairesse.