COVID-19
Montréal est au palier alerte maximale. S'informer

COVID-19: La Ville de Montréal proposera cet été le circuit des Voies actives sécuritaires

15 mai 2020

Montréal, le 15 mai 2020 - La lutte contre la COVID-19 a transformé les déplacements à Montréal. Alors que se profile la belle saison, la  Ville de Montréal propose l'ambitieux circuit des Voies actives sécuritaires. Ces voies permettront aux Montréalaises et aux Montréalais qui ont adopté le transport actif de circuler dans des aménagements temporaires dédiés et sécuritaires afin de rejoindre, entre autres, les grands parcs de la Ville et plusieurs artères commerciales d'importance, tout en respectant les directives de santé publique. À terme, le circuit des Voies actives sécuritaires deviendra l'un des réseaux de transports actifs les plus importants au monde.

« L'été qui arrive risque d'être fort différent des étés auxquels nous sommes habitués. Puisqu'une large part de la population de Montréal demeurera vraisemblablement en ville pendant la belle saison, il était de notre devoir de lui offrir une ville agréable et sécuritaire qui lui permettra de se déplacer sans tracas et de redécouvrir tout ce que la métropole a de plus beau à offrir. Les aménagements temporaires qui seront mis en place permettront aux Montréalaises et aux Montréalais de rejoindre facilement et en toute sécurité les grands parcs de la ville et leur offrira une expérience de consommation améliorée sur nos principales artères commerciales. L'espace libéré pour le circuit des Voies actives sécuritaires permettra non seulement d'assurer le respect de la distanciation physique, il dynamisera aussi nos artères commerciales qui auront besoin de notre soutien au moment de la reprise », a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

La première phase des aménagements temporaires qui composeront le circuit débutera au début du mois de juin, en concordance avec les directives émises par la Direction régionale de la santé publique de Montréal. Une deuxième phase suivra plus tard cet été.

« Le circuit des Voies actives sécuritaires permettra de reconfigurer des rues et de redonner aux piétons et aux cyclistes une partie de l'espace public afin que la population profite d'un accès sécuritaire aux parcs, aux berges, aux écoles, aux services essentiels et aux commerces. Les aménagements réalisés viendront soutenir la reprise des activités commerciales, favoriser la découverte culturelle et historique de Montréal et faciliteront le respect des mesures de distanciation avec lesquelles nous devrons continuer de composer au cours des prochains mois », a souligné Éric Alan Caldwell, responsable de l'urbanisme, de la mobilité et de l'Office de consultation publique de Montréal au sein du comité exécutif.

Deux phases de travaux

Le circuit des Voies actives sécuritaires s'arrime à l'offre structurante déjà présente ou prévue en matière de transports actifs, tel que le Réseau express vélo (REV).

Dès le début du mois de juin, Montréal débutera les travaux de réaménagement sur le boulevard Saint-Laurent, la rue Saint-Denis, l'avenue Christophe-Colomb, l'avenue du Mont-Royal et le boulevard Gouin. Ces travaux permettront l'ajout de 5 corridors piétons et cyclistes de 61 km qui connecteront les parcs du Mont-Royal, Maisonneuve, Jarry, Frédéric-Back et de l'Île-de-la-Visitation. L'avenue du Mont-Royal sera piétonnisée lors de cette première phase.

Une deuxième phase suivra plus tard cet été et comprendra notamment l'aménagement de 6 corridors piétons et cyclistes supplémentaires totalisant 51 km, la piétonnisation d'artères commerciales supplémentaires, dont la rue Wellington, et la mise en place de nouveaux corridors sanitaires.

À ce plan de mobilité ambitieux s'intègrent des réaménagements prévus par les différents arrondissements, totalisant 88 km de rues locales mises au profit des piétons et des cyclistes. Cette mobilisation conjointe de la Ville centre et des arrondissements permettra la réalisation de projets porteurs qui seront annoncés prochainement par les différents arrondissements.

Le plan de déplacements estival en chiffres

Des voies piétonnes et cyclables temporaires seront créées cet été dans le contexte de la COVID-19, soit:

  • 112 km de Voies actives sécuritaires;
  • 88 km de rues réaménagées au profit des piétons et des cyclistes (rues lentes, rues partagées, rues familiales et actives, rues piétonnes, voies cyclables temporaires, etc.) sont prévus par les arrondissements;

À cela s'ajoutent les infrastructures permanentes déjà prévues cet été, soit:

  • 24 nouveaux kilomètres du Réseau express vélo (REV);
  • 33 nouveaux kilomètres du réseau cyclable hors-REV;
  • 70 nouveaux kilomètres de réseau cyclable local, prévus par les arrondissements.

Un total de 327 km de nouvelle voies piétonnes et cyclables seront ainsi créées cet été, qui s'ajoutent aux plus de 900 km existants, dédiés aux piétons et aux cyclistes partout sur l'île de Montréal.

Cet été, les piétons et les cyclistes montréalais auront donc accès à plus de 1 200 km de voies dédiées pour se déplacer en toute sécurité.

 

Détails des actions par axe

 

●      Mont-Royal – Rachel : Piétonnisation de l'avenue du Mont-Royal et création d'un corridor piéton et cycliste sur la rue Rachel dans l'arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie. Ces axes permettront de relier les parcs du Mont-Royal, La Fontaine et Maisonneuve.

●      Christophe-Colomb : Création d'un corridor multifonctionnel dans l'axe de l'avenue Christophe-Colomb. Cet axe permettra de relier le fleuve Saint-Laurent à la rivière des Prairies. De plus, grâce à des liaisons locales, les parcs Frédéric-Back et Jarry seront reliés au réseau.

●      Sainte-Catherine : Retour de la piétonnisation sur la rue Sainte-Catherine Est. La rue Sainte-Catherine Ouest sera aussi réaménagée, les détails seront dévoilés sous peu par l'arrondissement de Ville-Marie.

●      Saint-Laurent : Ajout d'une voie cyclable unidirectionnelle, ainsi que d'espace pour les piétons et création de terrasses sur chaussée sur le boulevard Saint-Laurent, lorsque permis par la DRSP, grâce à des assouplissements réglementaires.

●      Saint-Urbain : À l'instar de ce qui a été fait sur la rue de Rivoli à Paris, il y aura doublement de la piste cyclable pour permettre davantage de distanciation sur l'axe névralgique qu'est la rue Saint-Urbain.

●      Saint-Denis : Début des travaux du Réseau express vélo (REV). En partenariat avec la SDC rue Saint-Denis, la Ville trouvera des solutions pour permettre l'occupation du domaine public et pour aménager l'espace de façon sécuritaire.

●      Ontario – Hochelaga : Création d'un « transit mall », dont la conception est toujours en cours.

●      De la Commune – Vieux-Montréal : Piétonnisation de la rue de la Commune et ajout d'un piste cyclable. Parallèlement, l'arrondissement de Ville-Marie travaille à transformer les rues de ce secteur historique en  « rues partagées ».

●      Wellington : Piétonnisation de la rue Wellington, à Verdun.

●      Canal de Lachine – Notre-Dame : Création d'un corridor de mobilité active sur la rue Notre-Dame, dans le Sud-Ouest, entre la rue Peel et Place Saint-Henri.

●      Camilien-Houde – Côte-des-Neiges – Queen-Mary : Bonification de la Cyclovia Camilien-Houde pour permettre des heures et une fréquence étendue les fins de semaine et intégration des corridors piétons sur les deux grandes artères du quartier Côte-des-Neiges.

●      Gouin : À l'image du « Projet Poussette » proposé par l'arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, la Ville de Montréal souhaite faire du boulevard Gouin un sens unique afin de libérer de l'espace pour les piétons et les cyclistes. L'axe permettra aussi de désenclaver les quartiers les plus touchés par la crise actuelle.

 Consulter la carte