COVID-19
État de la situation. S'informer

Lachine s'adapte à la réglementation montréalaise sur l'encadrement des animaux domestiques

5 mai 2020

Lors de la séance du conseil d'arrondissement du 4 mai, les membres du conseil de Lachine ont approuvé le retrait de la signalisation interdisant la présence des chiens dans les parcs et les espaces publics de Lachine. Ce changement à la signalisation locale s'harmonise à celle qui est généralement observée à Montréal et s'effectue dans le contexte où le règlement de la Ville sur l'encadrement des animaux domestiques prévoit des mesures assurant la sécurité de tous. Le respect de cette réglementation a été renforcé par des contraventions musclées et permet à l'Arrondissement de Lachine de réviser sa signalisation dans un esprit de saine cohabitation sur le domaine public.

« Depuis plusieurs années, les résidents de Lachine souhaitent pouvoir marcher et profiter de nos grands espaces verts, et surtout de nos berges, avec leur animal de compagnie qu'ils promènent chaque jour. Nous mettons en place des mesures afin de rendre possible une cohabitation harmonieuse à travers les parcs de l'arrondissement », a déclaré Maja Vodanovic, mairesse de Lachine.

Rappelons qu'en vertu du règlement montréalais sur l'encadrement des animaux domestiques, les propriétaires de chiens doivent respecter en tout temps les obligations suivantes dans le but d'assurer une cohabitation harmonieuse avec l'ensemble des citoyens :

  • Les chiens sont interdits dans les terrains sportifs et les aires de jeux clôturées.
  • Les chiens doivent porter une médaille valide émise par la Ville.
  • Les chiens doivent être micropucés et stérilisés (en vigueur depuis janvier 2020).
  • Les chiens doivent être tenus en laisse en tout temps.
  • La longueur maximale permise pour la laisse est de 1,85 m.
  • Les chiens de plus de 20 kg doivent porter un harnais ou un licou en tout temps.
  • Le propriétaire de l'animal à l'obligation de ramasser les excréments à l'aide d'un sac.

Le non-respect de cette réglementation peut entraîner une contravention variant de  300 $ à 2 000 $. « De nombreux projets pilotes autorisant les chiens dans les parcs de l'arrondissement ont eu lieu au cours des dernières années et les résultats ont été positifs. Avoir un chien vient avec beaucoup d'obligations et de responsabilités. Cette approche simplifiée encourage une conduite responsable des propriétaires de chiens », a souligné Michèle Flannery, responsable des dossiers animaliers pour le conseil d'arrondissement et conseillère du district du Fort-Rolland.

En plus de la réglementation entourant la gestion animalière, les règles de distanciation de deux mètres pour les personnes ne résidant pas à la même adresse, en vigueur en raison de la situation sanitaire, s'appliquent toujours et doivent être respectées en toute circonstance par les promeneurs de chiens.  Les déplacements non essentiels sont déconseillés et les citoyens sont invités à fréquenter les parcs situés à proximité de leur résidence.