COVID-19
État de la situation. S'informer

Solidarité en période de précarité à Lachine

7 avril 2020

Montréal, le 7 avril 2020 - Lors de la séance du conseil d'arrondissement du 6 avril 2020, les élus de Lachine ont adopté des mesures qui permettront de soutenir les citoyens, les organismes et les commerces qui aident les gens en situation de précarité pendant et après la pandémie de la COVID-19. « Je suis fière de voir l'entraide qui habite Lachine. Par la mise en place de ce nouveau fond, nous soutenons cette solidarité », a déclaré la mairesse Maja Vodanovic.

Création d'un fonds d'urgence local en partenariat avec la caisse Desjardins de Lachine

L'Arrondissement de Lachine et la Caisse Desjardins de Lachine s'unissent afin de mettre en place un Fonds local d'urgence, doté d'une enveloppe de 60 000 $, afin de soutenir les organismes communautaires et les commerces locaux. Le Fonds local d'urgence permettra d'aider financièrement certains organismes qui réorganisent et accroissent leurs activités pour les populations vulnérables et de soutenir les efforts des commerçants en ce sens. Les critères d'admissibilité et le processus de sélection, simples et flexibles, seront dévoilés dans les prochains jours afin que l'aide puisse être octroyée rapidement.  « Nous sommes très heureux d'être partenaires de ce Fonds local d'urgence et de pouvoir soutenir la communauté lachinoise dans ces moments difficiles, à l'image de nos valeurs coopératives », a déclaré Diane Riopel, présidente du conseil d'administration de la Caisse Desjardins de Lachine.

Des mesures pour mieux répondre aux personnes en situation de précarité

L'Arrondissement, avec ses partenaires communautaires, a également adopté un plan d'action qui vise à mieux rejoindre et inclure les personnes vulnérables et isolées sur son territoire. Une approche à court, moyen terme et long terme est mise en place, notamment :

  • en élargissant l'offre de services aux personnes vulnérables de Lachine
  • en améliorant l'inclusion de ces personnes dans les organismes et institutions lachinois
  • en créant un espace sécuritaire
  • en mettant en place un programme de prévention auprès des populations à risque.

« Ensemble, nous voulons améliorer l'accompagnement des personnes en situation de précarité. Nous créons un contrat social, un contrat inclusif avec une prestation de services sans jugement », a conclu madame Vodanovic.