COVID-19
État de la situation. S'informer

Consultation citoyenne : Rêvons notre Grand parc de l'Ouest! | La population montréalaise est invitée à définir une vision collective et rassembleuse du Grand parc de l'Ouest

3 mars 2020

Montréal, le 3 mars 2020 – La Ville de Montréal lancera le 17 mars une démarche de consultation citoyenne visant à établir une vision collective et rassembleuse du Grand parc de l'Ouest. Une soirée portes ouvertes marquera le coup d'envoi de cette consultation. Au cours de cet événement, les citoyennes et les citoyens pourront s'informer sur le projet, partager leurs idées et échanger avec les responsables du Grand parc de l'Ouest. Cette activité sera suivie, au printemps, d'ateliers collaboratifs qui permettront d'élaborer une vision commune pour ce grand parc. La population sera conviée à participer à ces ateliers ainsi qu'à partager ses idées en ligne, via la plateforme Réalisons MTL

« Nous mettons de l'avant une démarche collaborative et inclusive qui permettra aux citoyennes et aux citoyens de s'impliquer en amont de la planification du Grand parc de l'Ouest. Cette consultation nous permettra de définir et de mettre en œuvre une vision partagée et  porteuse, reflétant les  aspirations de la population montréalaise pour ce territoire », a déclaré Robert Beaudry, responsable de l'habitation, de la stratégie immobilière, des grands parcs et du parc Jean-Drapeau au sein du comité exécutif de la Ville de Montréal.

D'une superficie de plus de 3 000 hectares, le Grand parc de l'Ouest touche les arrondissements de Pierrefonds-Roxboro et de L'Île-Bizard–Sainte-Geneviève, les villes de Sainte-Anne-de-Bellevue, Kirkland et Beaconsfield, ainsi que le village de Senneville. Il regroupe le parc agricole du Bois-de-la-Roche, les parcs-nature de l'Anse-à-l'Orme, du Bois-de-L'Île-Bizard, du Cap-Saint-Jacques et des Rapides-du-Cheval-Blanc, ainsi que 175 nouveaux hectares de milieux naturels acquis en 2019.  

La création du Grand parc de l'Ouest marque l'engagement de la Ville à protéger 10 % de la superficie de son territoire et à protéger les aires naturelles de l'ouest de l'île. Elle affirme également le rôle crucial des infrastructures naturelles, qui contribuent à augmenter la résilience de la métropole devant les effets des changements climatiques et confirment l'importance de la protection des milieux humides en zone urbaine.

« Il est essentiel pour nous de consulter la population montréalaise sur ce que nous souhaitons collectivement léguer aux générations futures dans un contexte de transition écologique et en tenant compte de notre volonté de conserver et de protéger la biodiversité montréalaise tout en assurant la pérennité des écosystèmes et des aires naturelles de l'ouest de l'île de Montréal », a affirmé Valérie Plante, mairesse de la Ville de Montréal et présidente de l'agglomération de Montréal.

À l'agenda

17 mars, 17 h
Lancement de la consultation citoyenne
Centre socioculturel, salle Boileau
490, montée de l'Église
Arrondissement de L'Île-Bizard–Sainte-Geneviève

Printemps 2020
Ateliers collaboratifs et sondage en ligne
Détails sur realisonsmtl.ca/grandparcouest

 – 30 –