COVID-19
État de la situation. S'informer

Ville-Marie adopte sa nouvelle stratégie de tarification du stationnement sur rue

11 février 2020

Montréal, le 11 février 2020 - La mairesse de Montréal et de Ville-Marie, Madame Valérie Plante, présentera aujourd'hui, lors du conseil d'arrondissement, la nouvelle tarification de stationnement sur rue dans Ville-Marie. Ancrée dans la philosophie du Plan local de déplacement de l'arrondissement adopté en octobre dernier, la stratégie de tarification vise à améliorer l'offre de stationnement sur rue pour les résidents (SRRR), à assurer des tarifs accessibles et modulés en fonction des principes d'écofiscalité et à encourager le transfert modal des navetteurs.

Comme le soulignait la mairesse : « Les tarifs de stationnement de Ville-Marie n'ont pas été revus depuis 1989; sa révision est nécessaire pour répondre aux besoins actuels des résidents, mieux refléter la valeur du domaine public et favoriser l'atteinte de notre cible de réduction de 55 % de gaz à effet de serre. Ville-Marie est un lieu d'exception qui attire un nombre croissant de navetteurs, ce qui contribue à la réduction des places de stationnement disponibles pour les résidents. Le nouveau système de tarification est nécessaire dans un contexte d'urgence climatique et permettra de redonner de l'espace aux citoyens de Ville-Marie sans compromettre la vitalité économique de l'arrondissement et la sécurité financière des personnes plus vulnérables ».

Cette nouvelle tarification des vignettes annuelles de stationnement, qui sera en vigueur dès le 1er avril 2020, sera basée sur la taille des cylindrées et les principes d'écofiscalité. Une tarification sociale est également prévue pour les détenteurs de vignettes à faible revenu. Suivant la présentation d'un avis de cotisation, ces derniers bénéficieront d'une tarification spéciale correspondant au plus bas tarif en vigueur.

  • Catégorie A : 1,6 L et moins et véhicules électriques
    100 $ 
  • Catégorie B : 1,7 L à 2,4 L
    150 $ 
  • Catégorie C : 2,5 L à 3,4 L
    200 $
  • Catégorie D : 3,5 L et plus 
    250 $

La nouvelle tarification limite l'attribution des vignettes à une par personne et à deux par résidence. Le tarif pour l'obtention d'une seconde vignette sera de 350 $. Considérant que le coût annuel d'entretien d'une case de stationnement par la Ville de Montréal varie entre 800 $ et 1 300 $, la contribution des utilisateurs demeurera en deçà du coût réel payé par l'ensemble des contribuables.

La tarification du stationnement sur rue devient un levier important pour favoriser l'utilisation des nombreuses options de mobilité disponibles au centre-ville telles que les stations de métro, les réseaux  d'autobus et cyclables, les vélos en libre-service, l'auto-partage, les véhicules en libre-service et les taxis. L'Arrondissement reconnaît toutefois que certaines personnes n'ont d'autres choix que d'utiliser la voiture pour se déplacer, c'est pourquoi le règlement prévoit la conservation d'espaces de stationnement non tarifés sur les rues résidentielles, en fonction des pôles d'activités et de la demande des résidents.

La vitalité économique de l'arrondissement ne sera pas compromise par ces nouveaux tarifs, puisque les artères commerciales de Ville-Marie sont déjà tarifées. L'Arrondissement ajoutera également des parcomètres en priorisant les abords des commerces. Ces stationnements de courte durée limiteront l'usage des navetteurs et favoriseront l'achalandage commercial.

Dans un contexte de transition écologique, l'arrondissement doit revoir la place qu'occupe les déplacements automobiles en ville − on évalue actuellement que les personnes qui se cherchent une place de stationnement comptent pour 30 % de la circulation au centre-ville.

« Les nouveaux revenus de stationnement contribueront au maintien des services aux citoyens et à la transition écologique, d'ajouter Valérie Plante. Nous poursuivrons nos efforts pour planter de nouveaux arbres, pour verdir les ruelles, pour réduire les îlots de chaleur, pour apaiser la circulation automobile, pour améliorer les infrastructures cyclables et piétonnes, pour ajouter des terrasses et des placottoirs et ainsi améliorer encore plus la qualité de vie en ville. »

Les changements annoncés s'inscrivent dans une démarche plus globale de révision tarifaire par l'arrondissement de Ville-Marie. Afin de s'assurer de l'abordabilité de l'ensemble de ses services, un gel des tarifs social, culturel et sportif est également appliqué.