Le site web de votre ville change. Découvrez-le

Espaces verts: 106,5 M$ prévus pour le Grand parc de l'Ouest et la protection des milieux naturels

15 janvier 2020

Montréal, le 15 janvier 2020 - L'élu responsable de l'habitation, de la stratégie immobilière, des grands parcs et du parc Jean-Drapeau, Robert Beaudry, annonce l'adoption par le comité exécutif de la Ville de Montréal de deux règlements d'emprunts totalisant 106,5 M$. Ces investissements, prévus au programme triennal d'immobilisations 2020-2022, permettront de financer principalement les travaux d'aménagement du Grand parc de l'Ouest et de procéder à des  acquisitions de terrains afin de protéger des milieux naturels sur le territoire de l'agglomération de Montréal.

« La population est fortement mobilisée en faveur de la protection des milieux naturels. Ces investissements s'inscrivent dans la volonté de l'agglomération de Montréal de protéger 10 % de la superficie de son territoire. Ils permettront d'agrandir les parcs existants, d'offrir de nouveaux espaces verts à la population et d'augmenter la résilience de la métropole face aux changements climatiques par le développement d'infrastructures naturelles », a déclaré Robert Beaudry.

13 M$ pour l'aménagement du Grand parc de l'Ouest
Un premier règlement d'emprunt de 13 M$ a été adopté afin de financer les travaux d'aménagement et l'acquisition d'immeubles dans les limites du Grand parc de l'Ouest. Ce montant fait partie des sommes déjà consenties pour ce projet.

Avec plus de 3000 hectares de superficie, le Grand parc de l'Ouest deviendra le plus grand parc municipal du Canada. Il offrira à la population de nouveaux lieux de contact avec la nature et regroupera les parcs-nature de l'Anse-à-l'Orme, du Bois-de-L'Île-Bizard, du Bois-de-la-Roche, du Cap-Saint-Jacques et des Rapides-du-Cheval-Blanc.

Au cours des prochains mois, la Ville de Montréal entamera des activités de consultation citoyenne. Les Montréalaises et Montréalais seront invités à partager leur vision du Grand parc de l'Ouest afin de réaliser ce projet collectif. 
 
93,5 M$ pour l'acquisition de terrains et la protection des milieux naturels
Un second règlement d'emprunt de 93 510 000 $ a été adopté pour le financement des acquisitions d'immeubles et les travaux visant la protection des milieux naturels.

Conformément à la Politique de protection et de mise en valeur des milieux naturels, la Ville de Montréal cherche à protéger des terrains d'intérêt écologique sur le territoire de l'agglomération. Les sommes permettront de procéder aux acquisitions qui sont un levier important pour la protection des milieux naturels.

« Les sommes permettront de financer des interventions qui répondent aux engagements de développement durable de la Ville de Montréal, de contribuer aux efforts pour la lutte contre les changements climatiques et de repenser collectivement notre relation avec la nature en ville », a conclu Robert Beaudry.

-30-