Venez essayer le nouveau site de la Ville de Montréal

Je l'essaie

Programme Quartier intégré de la Ville de Montréal : trois ruelles réaménagées et verdies pour compléter le Lien vert dans Hochelaga

4 octobre 2019

Montréal, le 4 octobre 2019 - M. Pierre Lessard-Blais, maire de l'arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, et son collègue Éric Alan Caldwell, conseiller de Ville pour le district d'Hochelaga, sont fiers d'avoir procédé, hier, à l'inauguration de trois ruelles ayant été réaménagées et verdies dans le secteur d'Hochelaga. Largement impliqués dans le projet, La Table de quartier Hochelaga-Maisonneuve ainsi que l'organisme Y'a QuelQu'un l'aut'bord du mur étaient présents. Les citoyens résidant à proximité, tout comme les bénévoles ayant pris part aux plantations, ont également été conviés.

Ce projet de réaménagement des ruelles situées dans le prolongement de la promenade Luc-Larivée (entre les rues Joliette et Davidson) permet de compléter la transformation de l'ancienne emprise ferroviaire en une promenade piétonne et cyclable parcourant le quartier Hochelaga, de la rue Préfontaine à l'avenue Jeanne-d'Arc. Ce nouvel espace vert, convivial et sécuritaire contribue à l'amélioration du milieu de vie, tout en encourageant les déplacements actifs dans le quartier.

Réalisés dans le cadre du programme Quartier intégré, ces travaux représentent un investissement global de plus de 776 000 $ provenant de la Ville de Montréal.

« Avec l'ajout de ces trois nouveaux tronçons, on vient connecter les deux segments existants et compléter le Lien vert. Autrement dit, on souligne l'aboutissement d'un projet qui s'est échelonné sur plusieurs années et qui est le fruit d'un véritable travail de collaboration. Je tiens donc à remercier tous ceux qui ont été impliqués et qui ont contribué à cette belle réalisation qui s'intègre à merveille dans le quartier », a déclaré M. Lessard-Blais.

Une démarche de consultation menée en amont
Ce projet s'inscrit dans la continuité des travaux de la Revitalisation Urbaine intégrée (RUI) Hochelaga, qui travaille depuis 2012 à revitaliser les espaces publics du quartier. Depuis maintenant quatre ans, la RUI Hochelaga a entrepris une démarche participative et concertée pour le réaménagement de la phase 1 du Lien vert, laquelle est située entre les rues Dézéry et Darling (section ayant été réaménagée à l'été 2017).

Dans un souci de mobilisation et d'implication des citoyens, une démarche participative a également été réalisée pour la phase du projet qui vient de s'achever. Mandatée par l'arrondissement pour le volet participatif du projet, la Table de quartier Hochelaga-Maisonneuve a organisé trois rencontres citoyennes, qui se sont déroulées à l'hiver 2017. En plus de développer un sentiment d'appartenance, cette approche a permis de connaître les besoins et inspirations des citoyens du quartier.

« Fidèle à notre approche concertée et participative, nous avons placé les citoyens au cœur de ce projet de revitalisation dans le but de créer des aménagements à leur image. Nous sommes fiers de voir le résultat final et nous remercions tous ceux et celles qui se sont impliqués dans le projet du Lien vert », a mentionné M. Nicolas Bernier, coordonnateur en revitalisation urbaine intégrée à La Table de quartier Hochelaga-Maisonneuve.

Le nouvel aménagement en détails
L'aménagement réalisé représente ainsi une synthèse des interventions proposées par les citoyens ayant pris part aux ateliers de travail. Ces interventions répondent aux enjeux identifiés par les participants, tels que le verdissement, le patrimoine, la propreté et la cohabitation. Une attention particulière a été accordée aux entrées des ruelles, élément à mettre en valeur selon les citoyens. L'entrée ouest de la ruelle entre la rue Davidson et Cuvillier et l'entrée ouest de la ruelle entre la rue Aylwin et la rue Joliette ont notamment été plus fortement végétalisées. Rappelons qu'au total, ce sont près de 1 000 végétaux qui ont été plantés dans le cadre de ce projet.

La surcharge du réseau de collecte des eaux pluviales constituant une problématique, un pavé drainant a été intégré au projet afin de faciliter l'absorption des eaux de pluie. Ce pavé présente d'ailleurs un motif de lignes parallèles, subtil clin d'œil aux rails de chemin de fer qui traversaient autrefois cet espace. Mentionnons aussi le remplacement de l'ancienne clôture du jardin communautaire Hochelaga par une clôture plus haute et plus discrète, permettant une meilleure mise en valeur du jardin et de la murale réalisée sur un mur adjacent à celui-ci. Enfin, dans le but d'assurer la sécurité des usagers, une traverse piétonne surélevée est actuellement en cours d'aménagement au niveau de la rue Aylwin.

« Les citoyens rencontrés se réjouissent des aménagements réalisés. Ils trouvent que c'est beau, que ça fait plus joyeux, et surtout, que ça donne envie d'y circuler. D'ailleurs, il a été possible d'observer de nombreux citoyens et familles s'arrêter devant les plantations pour prendre le temps d'observer les végétaux et les nombreux pollinisateurs qui y ont élu domicile. Nous avons reçu énormément de remerciements de la part des citoyens lors des journées de plantation », souligne Vanessa Lachapelle-Lamoureux, co-directrice générale de l'organisme Y'a QuelQu'un l'aut'bord du mur, dont l'équipe a activement participé à la réalisation du projet.

À propos du programme Quartier intégré de la Ville de Montréal
Les interventions prévues dans le cadre du programme Quartier intégré (QI) sont en lien avec les objectifs de développement durable, les besoins du milieu et les priorités des arrondissements. Elles doivent s'inscrire dans un des volets suivants : mobilité durable, réseau de corridors vert et bleu de biodiversité, alimentation saine pour tous, innovation pour accélérer la transition écologique et la résilience ainsi que l'accès à la culture. Pour soutenir ces objectifs, le programme a été implanté dans trois quartiers identifiés comme triplement vulnérables aux plans économique, social et environnemental. Le quartier d'Hochelaga est l'un de ceux ayant été ciblés.

Ce programme vise à réduire les triples vulnérabilités des quartiers identifiés en contribuant à l'amélioration significative et équitable de la qualité des milieux de vie. Plus concrètement, il converge les investissements dans le but de maximiser les impacts de projets structurants répondant aux besoins du milieu. Il permet aussi d'offrir aux arrondissements une expertise multidisciplinaire qui utilise la synergie des acteurs locaux.

Annonce du maire pour l'investissement en verdissement
Le maire de l'arrondissement a profité de l'inauguration de ce projet au caractère novateur et durable pour annoncer une offensive de verdissement massive et collective qui fera l'objet d'une résolution au conseil d'arrondissement du 7 octobre prochain. Cette déclaration d'action vise à redresser le déficit vert dans l'arrondissement, lequel contribue notamment à la forte présence d'îlots de chaleur sur le territoire. Il s'agit d'un engagement fort, comprenant un éventail d'actions concrètes qui contribueront à lutter, à l'échelle locale, contre le réchauffement climatique.

Pour consulter les photos de l'événement, cliquez ici.