Venez essayer le nouveau site de la Ville de Montréal

Je l'essaie

Toponym'Elles | La Ville de Montréal nomme la place centrale du projet MIL Montréal en l'honneur de Mme Alice Girard

11 septembre 2019

Montréal, le 11 septembre 2019 - À quelques jours de l'inauguration du projet MIL Montréal, la responsable de la démocratie, de la transparence, des communications et de l'expérience citoyenne, ainsi que du patrimoine au comité exécutif, Émilie Thuillier, accompagnée du maire de l'arrondissement d'Outremont, Philipe Tomlinson, pose aujourd'hui un geste symbolique en nommant la place centrale « place Alice-Girard ». La doyenne fondatrice de la faculté des sciences infirmières de l'Université de Montréal, première femme doyenne de l'Université de Montréal, occupera une place de choix dans le nouveau quartier universitaire.

 

« Nommer un lieu, c'est lui donner du sens. Au-delà du repérage géographique, la toponymie exprime notre culture et porte notre mémoire. Notre administration est fière de mettre en lumière les réalisations de femmes marquantes comme Alice Girard, une pionnière qui a influencé notre société en matière de soins infirmiers et d'administration hospitalière et universitaire », a souligné Émilie Thuillier.

 

« La place Alice-Girard sera au cœur des activités familiales du Nouvel Outremont. Ce nouvel espace multifonctionnel servira autant les résidents, les étudiants, les travailleurs et les visiteurs qui pourront venir se détendre, jouer, étudier et se rassembler. Les plantes et arbres inspirés des végétaux du Mont Royal côtoieront une œuvre d'art publique et une fontaine de brume. Outremont est choyé et nous sommes persuadés que les citoyennes et citoyens s'approprieront cet espace dans les prochaines années », a déclaré le maire d'arrondissement Philipe Tomlinson. 

 

Alice Girard, première femme doyenne de l'Université de Montréal

Alice Girard est née en 1907 à Waterbury, dans une famille franco-américaine. Cadette d'une famille de 11 enfants, elle est revenue s'établir au Québec avec ses parents en 1918 pour y faire ses études. Elle obtient un brevet supérieur en pédagogie en 1925; un diplôme d'infirmière de l'Hôpital St-Vincent de Paul de Sherbrooke (1931); un diplôme en hygiène publique de l'Université de Toronto (1939); un baccalauréat en sciences infirmières de l'Université de Washington (1942); une maîtrise en éducation de l'Université de Columbia (1944).

 

Fellow de la Fondation Kellogg de l'Université John-Hopkins, en 1954, elle détient des doctorats honoris causa des universités de Toronto (1968) et de l'Université de Montréal (1975). Elle ne s'est jamais mariée. Pionnière dans le domaine des soins infirmiers et de l'administration hospitalière et universitaire, sa contribution est reconnue à l'échelle locale, nationale et internationale.

 

Comme le veut l'usage, les plaques toponymiques pourront être installées par l'arrondissement une fois le toponyme officialisé par le conseil municipal et la Commission de toponymie du Québec.

 

 

Le 21 septembre, découvrez le MIL Montréal!

La Ville de Montréal et l'Université de Montréal vous invitent à découvrir le nouveau quartier qui se développe autour du campus MIL au cours d'une grande fête citoyenne. Le 21 septembre, de 14 h à 21 h, des activités éducatives, culturelles et sportives gratuites sont offertes pour toute la famille sur la nouvelle place Alice-Girard, située devant le Complexe des sciences de l'Université de Montréal (campus MIL). Depuis septembre, celui-ci accueille quelque 200 professeurs et chercheurs, ainsi que 2 000 étudiants des départements de chimie, de physique, de géographie et des sciences biologiques.

 

Le MIL Montréal (site Outremont et ses abords) est un projet urbain d'envergure qui permet de réaménager l'ancienne gare de triage d'Outremont, de valoriser le rôle de Montréal comme « ville de savoir », et de soutenir la revitalisation urbaine, économique et sociale des quartiers limitrophes. Ce quartier du 21e siècle mise sur les modes de transport actif et collectif avec, notamment, quatre stations de métro, de nouveaux liens cyclables, plusieurs stations Bixi et plusieurs lignes d'autobus. À terme, quelque 1 300 nouveaux logements seront construits sur l'ancienne gare de triage, dont 30 % à des fins sociales, communautaires et abordables.

 

Consultez la programmation de la fête en cliquant ici!