Venez essayer le nouveau site de la Ville de Montréal

Je l'essaie

L'Administration Plante-Dorais réagit au dépôt des rôles d'évaluation foncière 2020-2021-2022 de l'agglomération de Montréal

11 septembre 2019

Montréal, le 11 septembre 2019 - Prenant acte du dépôt des nouveaux rôles d'évaluation foncière pour les années 2020-2021-2022, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, et le président du comité exécutif, responsable des finances et de l'évaluation foncière, Benoît Dorais, ont présenté la réaction de l'administration montréalaise.

 La phase de croissance des valeurs se poursuit une fois de plus dans tous les arrondissements de Montréal et dans la presque totalité des villes de l'agglomération. La valeur totale des 488 683 unités d'évaluation inscrites aux rôles 2020-2021-2022 atteint maintenant 384,5 G$ pour l'ensemble de l'agglomération. Il s'agit d'une hausse 13,7 % par rapport à la valeur totale du rôle précédent.

« Les nouveaux rôles d'évaluation foncière sont une preuve indéniable du dynamisme immobilier montréalais, qui contribue à la vitalité économique de la métropole. La hausse du marché immobilier apporte toutefois son lot de préoccupations pour les plus vulnérables et c'est pourquoi notre administration redouble d'efforts dans sa stratégie de 12 000 logements sociaux et abordables et dans l'ensemble de ses actions pour conserver la mixité sociale et économique de Montréal », a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Les rôles d'évaluation foncière permettent à la Ville de répartir de façon rationelle la charge fiscale entre les propriétaires montréalais. Ils ne sont pas synonymes de hausses de taxes. En effet, afin d'éviter aux propriétaires montréalais une pression financière indue, la Ville de Montréal ajustera son taux de taxation de façon à maintenir une assiette fiscale similaire à celle des années précédentes. Rappelons toutefois qu'il n'est pas encore possible de déterminer ou de prévoir le montant des taxes que les contribuables auront à payer lors de l'envoi du prochain compte de taxes.  

« Notre budget est toujours en préparation et sera établi en fonction de plusieurs éléments, dont le coût des services et les besoins de la population, qui peuvent avoir une influence sur le taux de taxation. Je peux toutefois affirmer aujourd'hui notre intention de ne pas hausser la taxe foncière, qui est sous la responsabilité du conseil municipal, de plus de  2 % pour le secteur résidentiel et de 1,5 % pour le non-résidentiel lors du dépôt du prochain budget de fonctionnement de la Ville. Il est important de spécifier qu'il est ici question de ce que la Ville centre contrôle et que cela ne peut tenir compte des variations dans les arrondissements et les villes liées », a souligné Benoit Dorais.

Les rôles d'évaluation foncière 2020-2021-2022 sont disponibles pour consultation en ligne sur montreal.ca

 

-30-