Venez essayer le nouveau site de la Ville de Montréal

Je l'essaie

Les citoyennes et citoyens de Rosemont–La Petite-Patrie bientôt officiellement « Rosepatriennes » et « Rosepatriens »

12 août 2019

Montréal, le 12 août 2019 – Ce soir, dans le cadre de sa séance mensuelle, le conseil d'arrondissement de Rosemont–La Petite adoptera un nouveau gentilé pour les résidantes et résidants du territoire. Ainsi, les noms « Rosepatrienne » et « Rosepatrien », déjà employés par plusieurs personnes demeurant dans l'arrondissement, seront officialisés.

 « Le choix de ce gentilé s'explique notamment par son caractère inclusif, indique le maire de Rosemont–La Petite-Patrie, François William Croteau. Les termes « Rosepatrienne » et « Rosepatrien » permettent de souligner et d'unir à la fois le patrimoine et les identités distinctes des deux frontières du territoire. Les personnes résidant dans Rosemont, à l'est de la rue D'Iberville, et celles ayant élu domicile à l'ouest de cette même rue, dans La Petite-Patrie, partageront donc désormais un nom, en plus d'une vie de quartier riche et de projets rassembleurs en manière d'appropriation citoyenne et de développement durable. »

Ce geste symbolique permet également de reconnaître officiellement une appellation déjà bien ancrée dans l'usage courant, alors que depuis quelques années, le mot-clic #RosePatrie a été employé plus de 40 000 fois sur les réseaux sociaux, en référence au territoire de l'arrondissement. De plus en plus de commerces du quartier font par ailleurs un clin d'œil à cette appellation, que ce soit dans leur choix de nom ou au moment de leur mise en marché. 

En officialisant le gentilé « Rosepatrienne » et » Rosepatrien, » l'Arrondissement rejoint également d'autres territoires montréalais, qui ont entrepris cette démarche par le passé.