Venez essayer le nouveau site de la Ville de Montréal

Je l'essaie

Portlet 5817,61277583 responded with content-type text/plain when the client was requesting content-type text/html

Aménagement temporaire de la bretelle Masson - Un projet de réappropriation de l'espace public en collaboration avec les citoyens et le milieu

11 juillet 2019

Montréal, le 11 juillet 2019 - La bretelle Masson, située à l'angle des rues Masson et Parthenais, fait l'objet d'un aménagement temporaire réalisé par l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal, en collaboration avec l'École des métiers de la construction de Montréal, la Maison d'Aurore et un groupe de citoyens engagés.

« Ce magnifique projet collaboratif est né de la volonté de citoyens de se réapproprier un espace public abandonné et sujet aux dépôts sauvages et de le partager avec les jeunes de l'école voisine. Ceux-ci avaient besoin d'un espace où se réunir durant les pauses. Pour l'arrondissement, il était tout naturel de s'allier à cette initiative au cœur d'un secteur en pleine transformation, l'est du Plateau », a déclaré Josefina Blanco, conseillère d'arrondissement pour le district de De Lorimier.

L'École des métiers de la construction de Montréal a mis élèves et enseignants à contribution en prenant en charge la conception de bacs de béton, en effectuant la peinture au sol et en installant un placottoir fourni par l'arrondissement. Le Plateau participe aussi en offrant les végétaux et la terre nécessaire aux plantations. L'arrosage se fera en collaboration avec des bénévoles.

« Je suis très fier que l'École des métiers de la construction de Montréal ait eu l'opportunité de démontrer les talents de ses élèves et de ses enseignants. Je peux vous assurer que lorsque le comité nous a approchés pour soumettre leur idée d'une aire de repos pour la communauté environnante et nos élèves, nous n'avons pas hésité à embarquer dans le projet. Par ce partenariat, nous souhaitons poursuivre notre cohabitation harmonieuse avec le voisinage du Plateau-Mont-Royal. », a ajouté Mario Bilodeau, directeur de l'École des métiers de la construction de Montréal.

La Maison d'Aurore a pour sa part piloté le processus de médiation entre les différentes parties prenantes, au moyen notamment de rencontres et d'échanges.

« Il a été important pour la Maison d'Aurore de soutenir cette initiative citoyenne unique qui avait pour objectif d'embellir et de verdir ce coin délaissé de l'est du Plateau, mais surtout de créer des liens entre les citoyens riverains de la bretelle Masson et de l'École des métiers de la construction de Montréal. C'est en rassemblant citoyens, institutions et élus que l'on tente d'améliorer le milieu de vie des citoyens du quartier », a conclu Marie Vincent, organisatrice communautaire à la Maison d'Aurore. 

– 30 –