Venez essayer le nouveau site de la Ville de Montréal

Je l'essaie

Fin de l'enquête sur le climat de travail dans l'arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension

5 juillet 2019

Montréal, le 5 juillet 2019 -

Le contrôleur général de la Ville de Montréal, Me Alain Bond, a présenté au directeur général de la Ville, M. Serge Lamontagne, un rapport final au sujet de l'enquête portant sur le climat de travail dans l'arrondissement de Villeray—Saint-Michel—Parc-Extension.

Rappelons qu'au mois d'août 2018, le contrôleur général avait été mandaté par la direction générale pour procéder à une enquête sur le climat de travail dans cet arrondissement suivant des allégations de comportement inapproprié par la mairesse Giuliana Fumagalli, formulées par des employés œuvrant au sein de l'arrondissement.

Toutes les personnes rencontrées dans ce processus d'enquête ont collaboré de bonne foi à l'enquête. Les vérifications effectuées ont permis au contrôleur général d'identifier et de confirmer des problématiques liées au climat de travail. Certaines situations identifiées ont été jugées contraires à la Politique de respect de la personne de la Ville de Montréal. Les plaignants ont été informés individuellement des conclusions du rapport d'enquête lié à leur plainte ainsi que de leurs recours potentiels. La mairesse de l'arrondissement a également été informée des conclusions de ce processus.

Par ailleurs, en application de la Politique de respect de la personne de la Ville de Montréal adoptée par un règlement du conseil municipal, et dans le but d'assurer un milieu de travail sain et exempt de harcèlement où tous sont traités avec respect, civilité et dignité, le contrôleur général a demandé à la direction de l'arrondissement Villeray—Saint-Michel—Parc-Extension de mettre en place immédiatement une procédure de communication entre le cabinet de la mairesse de l'arrondissement et la sphère administrative.

Cette procédure prévoit que toutes communications entre le cabinet de la mairesse de l'arrondissement et la sphère administrative soient limitées à la directrice d'arrondissement. La procédure prévoit également des dispositions advenant une marque d'incivilité ou de manque de respect envers un fonctionnaire.

Le contrôleur général, Me Alain Bond, continuera d'accompagner l'arrondissement et sa directrice d'arrondissement dans ce dossier. Il assurera une vigie et pourra intervenir en cas d'incident lié à l'application de cette procédure.

Conformément aux pratiques, les rapports qui concernent les droits des personnes concernées ne seront pas rendus publics et la Ville ne commentera pas ce dossier publiquement.

La Ville de Montréal prend tous les moyens nécessaires pour créer un milieu de travail sain, respectueux, où ses employés peuvent se réaliser pleinement. Le bien-être, la civilité et le respect de tous et toutes est une priorité.

- 30 -