Venez essayer le nouveau site de la Ville de Montréal

Je l'essaie

Décision de l'Office des transports du Canada sur les passages à niveau - La Ville de Montréal est mitigée face à la décision de l'OTC

4 juillet 2019

Montréal, le 4 juillet 2019 - Le responsable de l'urbanisme, de la mobilité et de l'Office de consultation publique de Montréal, M. Éric Alan Caldwell, le conseiller de François-Perreault dans l'arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, M. Sylvain Ouellet, la mairesse d'Ahuntsic-Cartierville, Mme Emilie Thullier, et le conseiller du Mile End dans Le Plateau-Mont-Royal, M. Richard Ryan, accueillent favorablement la décision de l'Office des transports du Canada (OTC) qui autorise la Ville de Montréal à aménager de nouveaux passages à niveau sur son territoire, mais estiment que du travail reste à faire.

L'OTC a d'abord autorisé la construction de trois passages à niveau sécurisés piétons-vélo avec signalisation. Deux de ces passages seront situés à l'angle de l'avenue Ogilvy et de la rue de Castelnau, ainsi qu'à l'angle de l'avenue De l'Épée et du site Outremont, dans l'arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension. Un troisième passage sera également aménagé à l'axe Henri-Bourassa Ouest, près de la gare Bois-de-Boulogne, dans l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville.

« Nous sommes heureux de pouvoir aller de l'avant avec la construction de passages à niveaux. Les nouveaux aménagements permettront de décloisonner des quartiers, d'améliorer la mobilité au sein du territoire, de sécuriser les déplacements et de contribuer au dynamisme et à la vitalité de Montréal », a affirmé M. Caldwell.

« Ces nouveaux aménagements permettront de désenclaver le quartier et d'assurer une meilleur mobilité.  Les citoyens et citoyennes de Villeray et de Parc-Extension n'auront plus besoin de faire des détours pour se rendre au parc Jarry ou à la gare de train Parc », a souligné M. Ouellet.

« C'est une bonne nouvelle! Le nouveau passage à niveau facilitera l'accès à la gare de train Bois-de-Boulogne, tout en améliorant les déplacements de la population dans ce secteur. Ces nouveaux aménagements permettront de connecter de façon sécuritaire les réseaux de transport du secteur », s'est réjouie Mme Thullier.

La mobilisation continue

L'OTC a également autorisé la construction de deux sauts-de-mouton aux franchissements routiers Henri-Julien/des Carrières et Saint-Dominique/des Carrières, situé à la frontière des arrondissements du Plateau-Mont-Royal et Rosemont–La Petite-Patrie. Ces aménagements sont des plateformes surélevées qui passent par-dessus la voie ferrée ou des tunnels. La Ville estime que ces aménagements ne sont pas aussi efficaces que des passages à niveau traditionnels.

« Ces aménagements ne sont pas une solution acceptable pour sécuriser les déplacements des gens. La délinquance va se poursuivre. De plus, l'entretien hivernal de telles structures est difficile et il est complexe d'assurer leur accessibilité universellement. Nous voulons mettre en place des aménagements sécuritaires et accessibles pour tous les Montréalaises et les Montréalais. C'est pourquoi nous allons continuer notre mobilisation et la Ville se fera entendre pour de nouveau réclamer des passages à niveau auprès du gouvernement fédéral », a déclaré M. Ryan.

 

-30-