Venez essayer le nouveau site de la Ville de Montréal

Je l'essaie

Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension réduit la vitesse à 30 km/h dans les rues résidentielles

3 décembre 2018

Dès janvier 2019, la vitesse de circulation sera abaissée à 30 km/h sur toutes les rues résidentielles de l'arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension. Au courant du mois de décembre, ouvrez l'œil : la signalisation en place changera graduellement sur les rues locales et collectrices afin que la nouvelle vitesse prescrite soit indiquée. Nous rappelons aux automobilistes transitant par l'arrondissement ou y résidant d'être vigilants et de porter attention aux vitesses indiquées puisque c'est lorsque la signalisation sur rue est modifiée que la nouvelle vitesse y entre en vigueur.

 

« En réduisant la vitesse à 30 km/h sur toutes les rues résidentielles de l'arrondissement, nous franchissons une étape importante en matière de sécurité routière. Nous améliorerons ainsi la sécurité des piétons et des cyclistes en plus d'œuvrer à réduire le nombre d'accidents graves et mortels dans nos rues, en cohérence avec l'approche Vision zéro. », a déclaré Mme Giuliana Fumagalli, mairesse de l'arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension.

 

Toutes les rues locales seront visées par ce changement ainsi que plusieurs axes de transit, dont la rue Saint-Hubert, l'avenue De Chateaubriand, l'avenue Querbes, l'avenue de l'Esplanade et la rue Lajeunesse. Par ce changement, les vitesses de circulation seront harmonisées avec celles des arrondissements voisins, soit Rosemont–La Petite-Patrie et Ahuntsic–Cartierville.

 

Au terme du changement de signalisation, ce seront plus de 150 rues où la vitesse sera réduite à 30 km/h. Il sera dorénavant permis de rouler à 50 km/h sur seulement 15 artères de l'arrondissement. Une analyse de circulation sera réalisée en 2019 afin de déterminer la vitesse de circulation adéquate sur le réseau artériel.

 

La vitesse de circulation de 30 km/h permet un équilibre entre la sécurité et la mobilité. Selon les études de l'Organisation mondiale de la santé, un piéton ou un cycliste heurté par un véhicule circulant à 50 km/h n'a que 20 % de survie, alors que ce chiffre augmente à 90 % dans le cas d'un véhicule circulant à 30 km/h. De ce fait, la nouvelle vitesse affichée dans les zones résidentielles permet de protéger les usagers vulnérables.

 

Par la réduction de la vitesse, l'arrondissement souhaite faire sa part selon l'approche Vision zéro, qui suggère d'agir globalement sur le système de circulation routière pour garantir la sécurité de tous les usagers de la route, piétons, cyclistes, conducteurs et passagers. Celle-ci vise à réduire à zéro le nombre de décès et de blessés graves sur la route.