Venez essayer le nouveau site de la Ville de Montréal

Je l'essaie

La Caravane de la démocratie s'arrête dans l'arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension

7 novembre 2018

Montréal, le 7 novembre 2018 - C'est une Caravane de la démocratie exclusivement dédiée aux femmes qui s'est arrêtée aujourd'hui dans l'arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension. Son but : expliquer la participation citoyenne et le fonctionnement des instances de la Ville de Montréal auprès de plusieurs dizaines de femmes.

Lancée en 2016, la Caravane de la démocratie en est à sa cinquième sortie dans les différents quartiers montréalais. La caravane d'aujourd'hui a été organisée en collaboration avec la Table des groupes de femmes de Montréal et le Conseil des Montréalaises. Elle s'est tenue aux Petites-mains, une entreprise d'insertion qui vient en aide aux personnes en situation d'exclusion sociale, principalement les femmes immigrantes. Il y a notamment été question de la participation féminine à la démocratie municipale, alors que Montréal a à sa tête une mairesse pour la première fois de son histoire et plus d'élues que jamais avec 53 femmes sur 103 personnes élues.

Pour expliquer la participation citoyenne et le fonctionnement des instances démocratiques à un groupe de femmes qui connaissent peu ou pas l'organisation municipale, il y avait la présidente du conseil municipal de la Ville de Montréal, Cathy Wong, et la responsable de la transparence, de la démocratie, de la gouvernance, de la vie citoyenne et d'Espace pour la vie au comité exécutif de la Ville de Montréal, Laurence Lavigne Lalonde. Ces dernières étaient accompagnées des élues de l'arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, soit la mairesse Giuliana Fumagalli et la conseillère de la ville Mary Deros. Des représentantes de diverses instances municipales telles que l'Office de consultation publique de Montréal, les commissions permanentes, l'Ombudsman de Montréal, Concertation Montréal et le Bureau des relations gouvernementales et municipales ont échangé avec les participantes au cours de courtes tables rondes.

« La Caravane de la démocratie a été mise sur pied en vue de renforcer la confiance et la participation active de groupes citoyens à la vie publique. Nous profitons de cette tribune de proximité, qui a déjà été offerte aux personnes nouvellement arrivées à Montréal ou à des jeunes, en faisant connaître le rôle des hommes et des femmes qui ont été élus à la ville et en expliquant le fonctionnement des instances démocratiques dans un cadre humain, moins formel et accueillant », précise Mme Wong.

« Les citoyens peuvent se faire entendre au sein de plusieurs instances dont les conseils d'arrondissement et lors de la période de question du public au conseil de ville. Il est important que les Montréalais et les Montréalaises issues de toutes les diversités participent pour qu'ils puissent mieux s'approprier leur milieu de vie et transformer leur ville », explique Mme Lavigne Lalonde.

« Le Conseil des Montréalaises se réjouit de cette caravane de la démocratie féminine, car la voix des femmes est essentielle pour construire une ville réellement inclusive, sécuritaire, avec des infrastructures et des services accessibles à toutes », fait valoir Dorothy Alexandre, présidente du Conseil des Montréalaises.

« Il ne peut y avoir de développement dans une ville sans les femmes, sans tenir compte de leurs réalités, de leurs  diverses contributions, de leurs droits et de leurs intérêts. Leur participation citoyenne est essentielle et tout doit être mis en œuvre afin de la rendre possible. Nous pensons qu'une initiative comme la Caravane de la démocratie y contribue »,  conclut Carole Benjamin, coordonnatrice de la Table des groupes de femmes de Montréal.

Pour plus d'information sur la Caravane de la démocratie, visitez ville.montreal.qc.ca/hoteldeville/caravane.

– 30 –