Colmatage des nids-de-poule : La Ville de Montréal révise ses contrats afin d'améliorer ses pratiques

5 septembre 2018

Montréal, le 5 septembre 2018 -  Les élus montréalais ont approuvé aujourd'hui la conclusion de douze ententes-cadres d'une durée de 36 mois, afin d'assurer le colmatage des nids-de-poule sur le réseau artériel de la métropole, et ainsi améliorer la qualité des déplacements pour tous les usagers. Ces nouvelles ententes-cadres prévoient des changements importants aux contrats octroyés précédemment, qui permettront d'augmenter de façon substantielle l'efficacité des opérations.

Les nouvelles ententes, conclues avec l'entreprise Environnement routier NRJ, prévoient le déploiement de douze appareils de colmatage mécanisés sur le réseau lors des périodes propices à la prolifération des nids-de-poule, soit deux de plus que lors des années précédentes. Le paiement des opérations sera dorénavant basé sur le nombre de tonnes d'enrobés bitumineux utilisés, plutôt que sur le nombre d'heures consacrées au colmatage. Une balance installée sur chaque appareil permettra d'assurer un suivi rigoureux des quantités d'enrobés tièdes utilisées, et un appareil GPS fournira la localisation des nids-de-poule colmatés, favorisant ainsi un meilleur contrôle de la qualité. Ces ententes-cadres s'ajoutent aux efforts des arrondissements qui opèrent quatre appareils mécanisés et réalisent des opérations de colmatage d'urgence de façon manuelle en régie.

« Le colmatage des nids-de-poule s'inscrit dans toutes les actions mises en oeuvre afin d'assurer la sécurité des usagers du réseau routier. Nous continuons de bonifier nos façons de faire, afin d'offrir le meilleur service au meilleur coût aux Montréalaises et aux Montréalais. Combinés aux investissements massifs dans la réfection de nos rues, ces efforts portent fruit et contribuent à améliorer la qualité de vie de façon tangible », a mentionné Sylvain Ouellet, responsable de l'eau et des infrastructures de l'eau, des infrastructures et de la Commission des services électriques.

Jusqu'à maintenant en 2018, plus de 175 000 nids-de-poule ont été colmatés, pour un investissement total de 3,3 M $.

Il est à noter que les opérations de colmatage des nids-de-poule, réalisées majoritairement en période hivernale et au printemps, sont grandement influencées par les variations des conditions climatiques, les réparations devant être effectuées par temps sec alors que la température n'est pas trop froide.  Ainsi, en 2017, les appareils ont été déployés pour un total de 106 jours comparativement à 64 jours en 2018, alors que l'hiver fut particulièrement rigoureux.  Bien que l'on constate une baisse du nombre total de nids-de-poule colmatés, le nombre de réparations effectuées par jour d'opération a augmenté, passant de plus de 1 880 à 2 700 en moyenne.

 

– 30 –