Venez essayer le nouveau site de la Ville de Montréal

Je l'essaie

La Ville se dotera d'une Politique de reconnaissance et de soutien aux organismes communautaires montréalais

21 août 2018

Montréal, le 21 août 2018 - C'est avec enthousiasme que la mairesse de Montréal, Valérie Plante, annonce que la Ville de Montréal se dotera d'une Politique de reconnaissance et de soutien des organismes communautaires montréalais. Une déclaration a été présentée en ce sens au conseil municipal par Rosannie Filato, conseillère de la Ville et responsable du Développement social et communautaire, itinérance, jeunesse, condition féminine, sports et loisirs au comité exécutif. La déclaration a été adoptée à l'unanimité par les élus du conseil, qui ont profité de l'occasion pour saluer l'apport incontournable des organismes communautaires dans le développement social et économique de la métropole.


« Nous voulons une métropole solidaire et inclusive, où il fait bon vivre pour les citoyennes et les citoyens de toutes origines et de toutes conditions, et où chacune et chacun peut exercer sa citoyenneté. Les organismes communautaires sont des partenaires de premier plan pour y arriver et le travail qu'ils font mérite que nous le reconnaissions dans une politique à part entière », a commenté la mairesse.

Cette Politique visera à reconnaître les organismes communautaires et à actualiser les mécanismes de collaboration avec ceux-ci, en arrimage avec le plan d'action en développement social 2018-2020 qui sera lancé sous peu.

« Avec l'adoption de cette Politique, qui fera l'objet de consultations d'ici à son adoption en 2019, la Ville a l'occasion d'innover dans sa façon de jouer son rôle de collaborateur et de facilitateur auprès des organismes communautaires sur le terrain montréalais, qui font face à de nombreux défis qui affectent leur mission », a précisé Rosannie Filato. « Avec l'amorce de ce chantier, nous souhaitons aller là où la Ville n'était jamais allée encore : renforcer notre partenariat avec les organismes, reconnaître leur expertise et leur rôle incontournables, et établir les valeurs communes à partir desquelles nous souhaitons œuvrer ensemble au service des Montréalais. »
L'élaboration de la Politique sera confiée par la Ville au Service de la diversité sociale et des sports. Le mandat mènera notamment à la mise sur pied de mécanismes de consultations rassembleurs et inclusifs, qui permettront de mettre à contribution tous les partenaires internes et externes concernés.

« Les groupes communautaires font un travail incroyable sur le terrain pour améliorer la vie des gens, et ce, avec très peu des ressources. La Ville de Montréal et les arrondissements doivent non seulement reconnaître leur apport, ils doivent aussi les soutenir par différents moyens », a souligné Marie-Andrée Painchaud-Mathieu, coordonnatrice du Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal (RIOCM), qui a assisté à l'adoption de la déclaration en présence d'autres regroupements du milieu communautaire. « La reconnaissance de leur autonomie est un enjeu central puisque ce sont les gens de la communauté qui les ont créés et qui les portent à bout de bras. La Ville vient de faire un geste important en ce sens. Nous voyons d'un très bon œil sa volonté de travailler conjointement avec les groupes et les regroupements à l'élaboration d'une politique de reconnaissance. » 

À propos du RIOCM

Le Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal réunit plus de 300 organismes communautaires œuvrant majoritairement en santé et services sociaux. 

- 30 -