Venez essayer le nouveau site de la Ville de Montréal

Je l'essaie

Entente sur le développement culturel de Montréal 2018-2021 : Le patrimoine, le développement des quartiers culturels, la culture numérique et l'entrepreneuriat culturel au cœur de la nouvelle entente montréalaise

8 août 2018

Montréal, le 8 août 2018 - La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Marie Montpetit, et la mairesse de Montréal, Mme Valérie Plante, ont dévoilé aujourd'hui les grandes orientations de l'Entente sur le développement culturel de Montréal 2018-2021. Celle-ci donne suite à l'entente-cadre Réflexe Montréal conclue le 8 décembre 2016 lors de la reconnaissance du statut particulier de la Ville de Montréal en tant que métropole du Québec.

La nouvelle entente réunit plusieurs objectifs de la Politique de développement culturel de Montréal 2017-2022, Conjuguer la créativité et l'expérience culturelle citoyenne à l'ère du numérique et de la diversité, et de la nouvelle politique culturelle du Québec, Partout, la culture. Elle s'articule autour de quatre grands axes : le patrimoine; les quartiers culturels et l'expérience culturelle citoyenne; le numérique; et l'entrepreneuriat culturel. Elle est dotée d'un budget triennal de 153 M$, une augmentation de 27 % par rapport à l'entente précédente.

Un montant de 41,5 M$ est attribué à la préservation, à la restauration et à la mise en valeur des biens et des sites patrimoniaux déclarés de Montréal, du Mont-Royal et du Bois-de-Saraguay.

L'Entente réserve par ailleurs un budget de 107 M$ pour consolider et développer des espaces culturels uniques et pour mettre en valeur les richesses artistiques des quartiers, en concertation avec les arrondissements, les citoyens et les partenaires locaux. De ce montant, 75,4 M$ serviront à l'aménagement des quartiers culturels sur le territoire montréalais (en incluant le déploiement des bibliothèques); 29 M$, à l'expérience culturelle citoyenne, dont le développement des collections des bibliothèques et des activités de médiation culturelle, de loisir culturel et de diffusion du patrimoine montréalais; et 2,6 M$, à l'inclusion et à la diversité culturelle.

Le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal investissent également 4,3 M$ dans la culture numérique et 270 000 $ pour soutenir l'entrepreneuriat culturel.

Rappelons que la première entente culturelle entre le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal a été entérinée en 1979. Pas moins de 17 ententes ont été conclues depuis entre les deux partenaires; elles ont toutes été mises en œuvre dans un même esprit de collaboration et de concertation.

 

Citations :

« Notre métropole contribue de façon remarquable au rayonnement et à l'effervescence de la culture québécoise. L'Entente sur le développement culturel conclue aujourd'hui avec la Ville de Montréal constitue un remarquable levier pour son développement. L'immense talent de nos artistes et de nos créateurs pourra ainsi continuer de briller, et une multitude d'initiatives culturelles seront soutenues sur tout le territoire montréalais. »

Marie Montpetit, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

« La culture et la créativité sont au cœur du dynamisme et du caractère distinctif de Montréal. En octroyant un statut particulier à la Ville de Montréal, le gouvernement du Québec a concrétisé sa vision du rôle-clé que joue la métropole dans plusieurs domaines, notamment en matière de culture, l'une de ses marques de commerce au Québec et à l'international. »

Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal

 « Cette nouvelle Entente sur le développement culturel s'inscrit dans une vision commune destinée à renforcer l'identité de Montréal à titre de grande métropole culturelle. Je remercie notre partenaire provincial de son appui indéfectible visant à assurer une offre culturelle de proximité à la fois inclusive, diversifiée et stimulante, pour le plus grand bonheur de la population et du milieu culturel et artistique montréalais. »

Valérie Plante, mairesse de Montréal