Venez essayer le nouveau site de la Ville de Montréal

Je l'essaie

La mairesse de Montréal conclut sa première mission économique au Japon avec des avancées concrètes pour les Montréalais et Montréalaises

8 juin 2018

Montréal, le 8 juin 2018 - La mairesse de Montréal, Valérie Plante, dresse un bilan positif de sa mission économique au Japon, couronnant une semaine chargée de rencontres qui généreront des retombées pour les Montréalais et les Montréalaises. Organisée conjointement avec la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, cette première mission économique fut l'occasion de réaliser une série de rencontres de haut niveau avec les milieux d'affaires, politiques, académiques et culturels japonais.

 

« Cette mission a permis de resserrer les liens avec certains acteurs clés de l'économie japonaise, mais également de souligner 20 ans d'amitié avec la ville d'Hiroshima. Dans le contexte de l'entrée en vigueur prochaine de l'Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP), il est plus que jamais nécessaire d'appuyer nos entreprises dans leurs efforts de diversification en Asie-Pacifique. J'ai eu le plaisir d'accompagner les participants montréalais dans leurs démarches d'internationalisation en portant le message d'une économie montréalaise en marche, où les conditions sont plus que jamais propices à la croissance et aux investissements. Ce n'est là que le début de plusieurs actions que nous réaliserons dans le cadre de notre Stratégie de développement économique 2018-2022 », a déclaré la mairesse Valérie Plante.

 

« La Chambre est heureuse d'avoir positionné nos entreprises sur le marché japonais, qui est déjà notre deuxième plus important marché en Asie. Les participants à cette mission ont établi des contacts avec des partenaires clés et ont bénéficié d'une visibilité inestimable dans quatre villes nipponnes, reconnues comme des destinations d'affaires dynamiques et axées sur l'innovation. En plus d'accélérer nos échanges commerciaux, cette mission renforcera concrètement la collaboration entre nos pôles de recherche et d'enseignement supérieur. Nous allons poursuivre nos efforts pour propulser nos entreprises sur ce marché prometteur. La nouvelle liaison directe Montréal-Tokyo d'Air Canada, ainsi que de la signature de l'Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) leur permettront d'en tirer encore davantage profit », a ajouté Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

 

Mnubo ouvre ses premiers bureaux à Tokyo

Au cours de la mission économique, l'entreprise montréalaise Mnubo, qui propose des solutions d'analytique et d'intelligence artificielle aux fabricants d'objets connectés, a ouvert ses premiers bureaux à Tokyo. Elle a également conclu deux ententes avec de grands groupes industriels japonais, lui permettant de mieux se positionner sur ce marché.

 

« L'inauguration des premiers bureaux à Tokyo de Mnubo, un leader montréalais en intelligence artificielle, est un exemple d'une entreprise née et développée à Montréal, dans notre écosystème de startups technologiques, qui réussit à trouver sa niche dans l'un des marchés les plus exigeants du monde », a souligné Valérie Plante.

 

Une coopération entre l'UQAM, Concordia et Hiroshima City University

Grâce à un protocole de coopération inter-universitaire, étudiants et professeurs pourront profiter de la richesse du savoir partagé et des perspectives uniques qui seront désormais échangées des deux côtés de l'océan Pacifique.

 

« Montréal est une ville de haut savoir. Avec nos 10 universités, nous avons la chance de compter sur un réseau d'établissements d'enseignement supérieur de classe mondiale. Nous accueillons présentement près de 35 000 étudiants internationaux, un nombre qui va croissant depuis 2006. Nos institutions montréalaises sauront grandement profiter des travaux académiques exceptionnels menés à Hiroshima City University en études internationales. Je me réjouis que des étudiants étrangers contribuent à faire de nos universités des laboratoires toujours plus ouverts sur le monde », a souligné Valérie Plante.

 

La mairesse Plante, citoyenne d'honneur de la Ville d'Hiroshima

Dans le cadre du 20e anniversaire de l'entente de jumelage Hiroshima-Montréal, la mairesse Valérie Plante a reçu avec émotion et humilité le titre de citoyenne d'honneur de la Ville d'Hiroshima. Ce geste hautement symbolique, souligné lors d'une soirée culturelle mettant en valeur la culture montréalaise et québécoise, avec le pianiste Charles Richard-Hamelin et le Cirque Éloize, illustre la longue tradition d'amitié qui unit Montréal à Hiroshima. La mairesse et son homologue, Kazumi Matsui, également président de Maires pour la paix, se sont par ailleurs félicités du message en faveur de la paix qu'ils ont transmis, en collaboration avec d'autres maires et représentants de gouvernements locaux, aux leaders du G7.

 

Par ailleurs, la mairesse a été reçue par la Gouverneure de Tokyo, Mme Yuriko Koike. Alors que la mégalopole japonaise s'apprête à recevoir les Jeux olympiques et paralympiques de 2020, les deux femmes ont échangé sur les défis urbains et l'engagement des deux villes en matière d'enjeux mondiaux, tels que le développement durable et le changement climatique.

 

Les entreprises et organisations participantes à la mission

Les entreprises et organisations montréalaises qui ont participé à cette mission sont : Aéroports de Montréal, Air Canada, Association des hôtels du Grand Montréal, Association Hôtellerie Québec, BCH, Carbonleo, Comité olympique canadien, Écotech, Eidos, Hôtel Mortagne, Investissement Québec, K2 Géospatial, Lallemand, Maison Milan, Mnubo, Montréal International, Productions l'Éloi, Santor security inc., Sid Lee, Tourisme Montréal, Université Concordia, Université McGill, Université du Québec à Montréal, XPND Capital.

- 30 -