Venez essayer le nouveau site de la Ville de Montréal

Je l'essaie

Une démarche de co-design pour un nouveau parc dans le Quartier des spectacles

8 juin 2018

Montréal, le 8 juin 2018 - Dans une perspective de durabilité et de qualité de vie, l'arrondissement de Ville-Marie désire accroître le couvert végétal au centre-ville et offrir aux résidents, travailleurs et visiteurs un nouveau lieu de détente en plein cœur du Quartier des spectacles. Dans ce secteur, le terrain de stationnement Eugène-Lapierre, situé à l'angle de la rue de Bleury et du boulevard De Maisonneuve Ouest, constitue l'un des derniers sites dont l'affectation actuelle permet l'implantation d'un parc. Ce nouvel aménagement permettra de tisser des liens entre les différents espaces verts actuels et futurs de ce secteur névralgique du centre-ville.

L'arrondissement de Ville-Marie fait appel au Centre d'écologie urbaine de Montréal (CEUM) pour impliquer les résidents, les parties prenantes du secteur et les utilisateurs du Quartier des spectacles dans la définition des orientations d'aménagement.

« L'espace public doit pouvoir offrir une meilleure biodiversité urbaine et répondre aux besoins de celles et ceux qui vivent dans le quartier ou qui le fréquentent, a déclaré la mairesse Valérie Plante. Nous nous sommes engagés à faire de Montréal une ville plus verte. Avec ce nouvel espace, nous poursuivrons la lutte aux îlots de chaleur et maintiendrons un poumon dans le Quartier des spectacles. »

Étant donné le développement immobilier à venir à proximité, Domtar et le Groupe Canvar se sont engagés à contribuer financièrement à l'aménagement et au verdissement du site Eugène-Lapierre.

Une démarche participative

Approche éprouvée dans l'aménagement de milieux de vie, la démarche d'urbanisme proposée par le CEUM permettra d'enrichir l'analyse des professionnels. Elle favorisera un dialogue ouvert et une interaction productive entre ces derniers et les usagers, et ce, tout au long du processus qui se déroulera d'ici la fin de 2018. À cet effet, le CEUM proposera une démarche qui tient compte du désir de l'arrondissement de naturaliser le site, mais également de soutenir la vocation du Quartier des spectacles, afin d'allier nature et culture. Dès cet été, le CEUM sera – entre autres initiatives – présent aux abords du site pour prendre le pouls des passants.

Un îlot de chaleur en moins

Les îlots de chaleur ont des impacts négatifs sur l'environnement et la santé des citadins. L'absence d'arbres et de végétation et la présence de larges surfaces minérales ont des conséquences directes sur la qualité de vie. La fermeture prochaine du jardin privé de Domtar a ainsi amené l'arrondissement à enclencher un processus de transformation du terrain de stationnement adjacent que possède la Ville de Montréal. Grâce à la végétalisation qui y est envisagée, la fréquence, la durée et l'intensité des vagues de chaleur accablante qui touchent la santé en milieu urbain pourront être diminuées.

« Cette démarche de développement durable constitue un geste riche pour tous les usagers du centre-ville et pour les générations futures. À terme, l'arrondissement de Ville-Marie sera en mesure de retenir les meilleures interventions possibles afin d'aménager le site Eugène-Lapierre pour le rendre plus vert et plus accueillant pour les nombreux festivaliers, résidents et travailleurs du Quartier des spectacles », a conclu la mairesse Valérie Plante.

– 30 –