Venez essayer le nouveau site de la Ville de Montréal

Je l'essaie

Gestion du coyote en milieu urbain sur le territoire montréalais | La Ville de Montréal prépare un plan de gestion du coyote et lance une ligne info-coyotes

10 avril 2018

Montréal, le 10 avril 2018 - Poursuivant ses actions en matière de gestion du coyote en milieu urbain sur son territoire, la Ville de Montréal annonce le lancement d'une ligne info-coyotes à compter du 11 avril. Les citoyens pourront composer le 438 872-COYO (2696) entre 9 h et 17 h, 7 jours sur 7, pour obtenir des informations ou faire des signalements. Il s'agit de la première mesure découlant du plan de gestion du coyote actuellement en élaboration au Service des grands parcs, du verdissement et du Mont-Royal (SGPVMR), en collaboration avec plusieurs partenaires.

« Le coyote est présent à Montréal depuis des décennies, comme c'est le cas dans plusieurs autres grandes villes nord-américaines. Au fil du temps, il a adapté son mode de vie aux conditions urbaines et son comportement a évolué. Sa présence près des zones habitées est un enjeu que nous prenons très au sérieux et l'élaboration d'un plan de gestion du coyote de concert avec l'ensemble des parties prenantes servira à assurer la sécurité du public », a souligné la mairesse de l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville et porte-parole de l'administration en matière de gestion du coyote, Émilie Thuillier.

Un comité de concertation regroupant différents services municipaux, divers  arrondissements, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), ainsi que le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), qui encadre légalement la gestion de la faune, a été créé en février. Coordonné par le SGPVMR, il a pour mission de développer un plan de gestion basé sur la cohabitation et qui sera élaboré à partir des connaissances scientifiques ainsi que des meilleures pratiques développées ailleurs en Amérique du Nord.

Le plan que le comité travaille à mettre en place s'articule autour de trois axes :

●        communication et relations avec le public;
●        acquisition de connaissances;
●        intervention lorsque nécessaire.

Des actions concrètes à court terme

« La sécurité des citoyennes et des citoyens est au cœur de nos priorités. En nous dotant d'un cadre de travail pour la gestion du coyote en milieu urbain, nous serons en mesure de mieux évaluer la situation et de mieux y répondre. Puisque la transmission d'informations et la promotion des bonnes pratiques demeurent des éléments essentiels, la mise sur pied d'une ligne info-coyotes nous apparaissait comme une première étape indispensable », a ajouté Émilie Thuillier.

Le Groupe uni des éducateurs-naturalistes et professionnels en environnement (GUEPE) sera le mandataire de la Ville pour la ligne info-coyotes. Il sera également chargé de plusieurs autres mesures dont le déploiement est prévu au cours des prochaines semaines dans les arrondissements d'Ahuntsic-Cartierville, de Saint-Laurent et de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension :

●        séances d'information dans des garderies des arrondissements concernés;
●        patrouilles de sensibilisation dans certains parcs urbains;
●        porte-à-porte chez les citoyens riverains du parc Frédéric-Back;
●        brigades citoyennes d'effarouchement.

Des campagnes d'effarouchement par une firme spécialisée sont également prévues ce printemps. Enfin, la Ville travaille à développer un site web qui permettra de faire des signalements en ligne.

Pour plus d'information sur le coyote en milieu urbain sur le territoire montréalais, visitez la page Cohabiter avec le coyote à Montréal sur le site web de la Ville.

Consulter la fiche technique

– 30 –