Venez essayer le nouveau site de la Ville de Montréal

Je l'essaie

La Ville de Montréal accorde un soutien annuel de près de 6,5 M$ au Partenariat du Quartier des spectacles

9 février 2018

Montréal, le 9 février 2018 - Le comité exécutif de la Ville de Montréal a entériné, mercredi, l'octroi d'un contrat et d'une subvention totalisant près de 6,5 M$ pour l'année 2018 au Partenariat du Quartier des spectacles (PQDS). 

L'organisme reçoit ainsi une subvention de 3 982 400 $ qui servira à développer et à promouvoir le Quartier des spectacles comme destination culturelle. Ce montant permettra aussi d'élaborer une programmation culturelle gratuite dans les espaces publics et de mettre en œuvre le Plan lumière et le laboratoire numérique urbain du Quartier des spectacles. Un contrat de services, d'une valeur de 2 500 000 $, couvrira par ailleurs des responsabilités d'opérations durant les festivals et événements extérieurs, la vigie de l'entretien des espaces publics ainsi que des opérations touchant la mise en œuvre du projet de l'esplanade Clark. 

« La Ville renouvelle, pour 2018, le soutien financier qui avait été accordé au Partenariat du Quartier des spectacles au cours des cinq dernières années. Cette nouvelle attribution révèle l'importance accordée à ce pôle culturel qui a des retombées importantes, non seulement pour Montréal, mais également pour le développement de tous les quartiers culturels de l'île. Ce soutien permettra également à l'administration municipale de définir sa vision à long terme pour le développement du Quartier des spectacles, tout en permettant à l'organisme de poursuivre ses activités à court terme », a expliqué la mairesse de Montréal, Valérie Plante. 

Le comité exécutif a par ailleurs décidé de scinder sa contribution en deux ententes distinctes. « Nous suivons ainsi la recommandation du Vérificateur général de la Ville de Montréal d'utiliser la formule de contrat de services professionnels pour les mandats portant sur les services rendus à la Ville par des organismes sans but lucratif », a précisé Valérie Plante. 

« Nos citoyennes et citoyens se sont appropriés le Quartier des spectacles au fil des années, contribuant ainsi à forger son caractère authentique. Ce site culturel demeure un attrait indéniable pour les centaines de milliers de visiteurs qui le fréquentent annuellement. Il contribue également à la signature distinctive de Montréal ainsi qu'au sentiment de fierté et d'appartenance des Montréalais et Montréalaises. Ce grand succès, nous le devons entre autres à la vision de la Ville de Montréal et du Partenariat du Quartier des spectacles d'intégrer les dimensions urbaine, touristique, sociale et économique dans toutes les activités du Quartier des spectacles », a ajouté la responsable de la culture, du patrimoine et du design au comité exécutif, Christine Gosselin. 

« Nous sommes heureux de la confiance renouvelée et de l'engagement de la nouvelle administration à poursuivre le grand projet du Quartier des spectacles. Le Quartier contribue au rayonnement des artistes et créateurs ainsi qu'au positionnement de Montréal comme métropole culturelle. Nous nous réjouissons que la Ville de Montréal souhaite continuer de bâtir un cœur culturel fort pour la métropole, un centre qui dynamise la vie artistique et les quartiers culturels montréalais », a affirmé Jacques Primeau, président du conseil d'administration du Partenariat du Quartier des spectacles. 

Une priorité de la Politique culturelle montréalaise

Le Quartier des spectacles est l'une des priorités de la Politique culturelle de la Ville de Montréal. Au cours des cinq prochaines années, la Ville compte consolider le mandat du PQDS et soutenir ses activités de développement, de programmation et d'opération sur le territoire. Elle souhaite aussi compléter l'aménagement du pôle ouest et poursuivre celui du pôle est en portant une attention particulière à l'impact social de ce développement. La Ville planifie aussi utiliser les espaces publics comme lieux d'innovation et d'expérimentation, et y maintenir le caractère prioritaire du développement de la créativité numérique. 

-30-