Venez essayer le nouveau site de la Ville de Montréal

Je l'essaie

La Ville de Montréal inaugure un Centre de formation unique dédié à l'entretien des réseaux d'eau

2 février 2018

Montréal, le 1er février 2018 -La mairesse de Montréal, Mme Valérie Plante, et M. Sylvain Ouellet, vice-président du comité exécutif responsable de l'eau et des infrastructures de l'eau, des infrastructures et de la Commission des services électriques de Montréal, ont inauguré aujourd'hui un Centre de formation dédié à l'entretien des réseaux d'eau unique au Québec, où tous les employés cols bleus appelés à intervenir sur le réseau d'aqueduc et égout devront dorénavant être formés. Ce programme de formation novateur, axé sur les pratiques, est une partie intégrante du projet Maxim'eau, dont l'objectif est de développer davantage l'expertise interne de la Ville de Montréal dans le domaine de l'eau et d'optimiser les activités d'entretien des réseaux d'aqueduc et d'égout.

« Je suis emballée d'inaugurer aujourd'hui le Centre de formation de l'entretien des réseaux de l'eau, car cet endroit unique au Québec représente bien le savoir-faire et la créativité des employés de la Ville et confirme notre statut de leader dans le domaine de la gestion de l'eau. D'autres municipalités ont d'ailleurs déjà témoigné de leur intérêt pour notre programme de formation! En optimisant nos interventions sur les infrastructures souterraines, nous aurons un impact tangible et positif sur les effets que ces travaux ont sur la mobilité. Ce projet est donc majeur, car il aura un effet direct sur le quotidien des citoyens », a mentionné la mairesse.

« Nous devons investir massivement dans les infrastructures de l'eau afin de rattraper le déficit d'entretien. Le projet Maxim'eau, qui a permis de revoir en profondeur nos façons de faire afin d'accroître l'efficacité de la réalisation et la qualité des travaux effectués sur les réseaux d'eau, est un outil essentiel afin de tirer le maximum de bénéfices de ces investissements. Nos employés sont à pied d'œuvre chaque jour pour offrir une eau de qualité irréprochable aux citoyens, et nous nous donnons les moyens pour y arriver  de la manière la plus efficace possible », a ajouté M. Ouellet.

 Une transformation majeure des façons de faire

Le projet Maxim'eau vise une transformation majeure des façons de faire en matière d'entretien des actifs de l'eau sous trois volets : l'informatisation des opérations, la formation des employés et la révision des descriptions de tâches et la gestion de l'approvisionnement.

Grâce à l'implantation d'un logiciel de gestion de maintenance assisté par ordinateur et une révision complète des processus d'approvisionnement et de gestion des pièces de rechange, la Ville de Montréal pourra effectuer un suivi plus serré des activités d'entretien et de réparation sur son réseau, qui est l'un des plus âgés au Canada. Ainsi, une meilleure planification des tâches, des horaires, des équipements et des inventaires permettra de limiter les pertes de temps et de maximiser l'efficacité du travail.

Une analyse des différentes tâches effectuées par les employés cols bleus appelés à intervenir sur le réseau d'aqueduc a permis de redéfinir plus clairement les tâches à effectuer, et la formation requise pour les mener à bien. Le nombre de titres d'emploi est passé de 13 à 2, harmonisant ainsi les façons de faire et la qualité des travaux, et améliorant les pratiques de santé et sécurité au travail. Ainsi, la Ville pourra effectuer davantage de travaux, avec le même nombre d'employés.

Un centre de formation unique et novateur

Afin d'optimiser les interventions des employés sur le réseau d'aqueduc et d'égout, une formation continue de plus de 200 heures, dont le contenu est axé sur la pratique et la simulation sur de véritables conduites et équipements, a été développée en collaboration avec les arrondissements.

 Un centre de formation technique dédié à l'enseignement de ce programme développé sur mesure par et pour la Ville de Montréal permettra aux employés d'expérimenter les nouvelles méthodes de travail et les outils utilisés, et de visualiser dans un environnement contrôlé les impacts de leurs interventions sur le plan hydraulique. Plusieurs zones de formation sont ainsi aménagées pour apprendre et mettre en pratique les nouvelles instructions de travail harmonisées, telles qu'un réseau de bornes d'incendie, des vannes multiples et un ensemble d'équipements et d'outils utilisés dans le cadre des interventions d'entretien. Ce centre de formation permettra également l'évolution des instructions de travail et des compétences dans une optique d'amélioration continue.

 

 – 30 –