Venez essayer le nouveau site de la Ville de Montréal

Je l'essaie

Bilan de la mission internationale à Chicago : Un plaidoyer fort et un engagement ferme de Montréal et des Villes dans la lutte aux changements climatiques

5 décembre 2017

Montréal, 5 décembre 2017 La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a participé au mouvement de mobilisation des villes en faveur du climat en endossant aujourd'hui, en compagnie d'une cinquantaine d'autres maires d'Amérique du Nord, la Charte de Chicago sur le climat. Mme Valérie Plante a également annoncé la participation de la métropole au programme Réinventer les villes, qui encourage la régénération urbaine zéro carbone et durable.

« Réunis entre maires dans le cadre du Sommet nord-américain sur le climat, nous avons adopté la Charte de Chicago, qui énonce les engagements des Villes signataires en matière de climat. La Ville de Montréal s'est notamment engagée à offrir une variété d'options de mobilité durable aux Montréalais et aux Montréalaises. Nous nous sommes aussi engagés à réduire l'empreinte carbone des modes de transport ainsi que celle des bâtiments et infrastructures », a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Dans le cadre du programme Réinventer les villes, parrainé par le C40 – un regroupement de Villes exerçant un leadership sur le climat –, un appel d'offres international sera lancé afin de développer un projet innovant mettant en valeur le terrain de la cour de services satellite de la Commune, à Montréal. Le site, situé en un endroit privilégié, près de la Cité Multimédia et de Griffintown, est présentement sous-utilisé. Il pourra accueillir un projet servant d'inspiration pour un développement durable à Montréal et ailleurs.

Des rencontres et des prises de parole inspirantes

Au cours de son séjour à Chicago, la mairesse Valérie Plante a participé à deux panels, l'un modéré par Thomas Friedman, chroniqueur du New York Times, portant sur l'engagement des Villes en matière de changement climatique, et l'autre portant plus spécifiquement sur les mesures d'adaptation que les Villes sont appelées à mettre en œuvre. Mme Plante a notamment mis en lumière les réalisations de Montréal, alors que les émissions de la collectivité montréalaise ont diminué de 25 % entre 1990 et 2013, tout en reconnaissant qu'il reste beaucoup de travail à faire. Elle a également souligné certains aspects novateurs de l'approche montréalaise, notamment l'adoption d'un plan d'adaptation qui comprend une cartographique détaillée des vulnérabilités, ainsi que la mise sur pieds de l'équipe de mobilisation « Montréal sobre en carbone », en collaboration avec la société civile et le secteur privé.

En marge des panels et autres rencontres organisés dans le cadre du Sommet nord-américain sur le climat, Mme Plante a eu l'occasion de s'entretenir avec ses pairs de plusieurs villes, notamment les maires de Chicago, Paris, Washington, Mexico, San Francisco et Vancouver. La mairesse et ses collègues des autres villes ont également eu l'occasion de s'entretenir avec l'ancien président des États-Unis, Barack Obama, qui s'est ensuite adressé au parterre d'invités et réitéré l'urgence pour les dirigeants politiques, notamment les maires, d'agir sur le climat. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, s'est également adressé aux participants par le biais d'un message vidéo.

« Le rôle des Villes sur la scène internationale et locale est plus important que jamais dans la lutte aux changements climatiques. La mobilisation des Montréalais et des Montréalaises est essentielle. Notre principal défi est la réduction des émissions dans le secteur du transport. C'est pourquoi la mobilité durable est au cœur des priorités de mon administration », a conclu la mairesse de Montréal.

Par ailleurs, Mme Plante a informé ses pairs que la Ville de Montréal accueillera le Congrès mondial ICLEI en juin 2018. Ce rendez-vous international majeur sera l'occasion de discuter et d'échanger des bonnes pratiques en matière de développement urbain durable.