Venez essayer le nouveau site de la Ville de Montréal

Je l'essaie

Montréal adhère au regroupement du Réseau intégré sur la cybersécurité (SERENE-RISC)

26 avril 2017

Montréal, le 26 avril 2017 - Le vice-président du comité exécutif, responsable des technologies de l'information, de la Ville intelligente et de la réforme administrative, M. Harout Chitilian, a annoncé au comité exécutif un soutien financier spécial non récurrent de 25 000$ au Réseau intégré sur la cybersécurité (SERENE-RISC), hébergé à l'Université de Montréal, afin d'adhérer au Réseau et soutenir ses activités.

« Montréal veut devenir un chef de file des villes intelligentes et numériques. Notre ambitieux programme de recherche et développement, le nouveau Chef de la sécurité de l'information (CISO), l'entente avec le CRIM et maintenant  l'adhésion au Réseau intégré sur la cybersécurité (SERENE-RISC) s'inscrit directement dans notre stratégie pour devenir plus efficace et efficient dans le domaine de la cybersécurité », a déclaré M. Harout Chitilian, vice-président du comité exécutif, responsable des technologies de l'information, de la ville intelligente, de la réforme administrative et de la jeunesse.

Le programme de R&D du Service des technologies de l'information (TI)

En avril dernier, le Service des technologies de l'information (TI) a mis en place un programme de recherche et développement avec les paramètres suivants :

  • Création d'un pôle de recherche et développement conjoint entre la Ville, les universités et les centres de recherche;
  • Planification d'un engagement de l'ordre de 10 M$ sur 3 ans;
  • Réalisation principalement des axes de recherche suivants :
    • La cybersécurité et la résilience informatique;
    • L'intelligence d'affaires et les données massives;
    • L'intelligence artificielle;
    • L'Internet des objets et les télécommunications.

Cette entente s'inscrit dans le programme de sécurité des TI, qui représente l'ensemble des politiques, méthodes de gestion de risques, outils et mécanismes, bonnes pratiques et technologies pouvant être utilisés pour protéger les personnes et les actifs informatiques.

Le Réseau intégré sur la cybersécurité (SERENE-RISC)

Dans le cadre de la création d'un pôle de recherche et développement conjoint entre la Ville, les universités et les centres de recherche, et afin de poursuivre cette démarche de R&D, la Ville adhère à SERENE-RISC. Ce regroupement, hébergé à l'Université de Montréal, réunit plus de 40 chercheurs universitaires en cybersécurité issus de 10 disciplines et répartis dans 24 universités et collèges de partout au Canada, ainsi que des membres des secteurs publics, privés et à but non lucratif du pays et de l'étranger. Pour plus d'information, sur SERENE-RISC, visitez le site web du Réseau.

L'adhésion de la Ville à un réseau de mobilisation des connaissances spécialisées dans la cybersécurité lui permettra de développer plus efficacement ses stratégies de prévention et de collaborer avec d'autres organismes publics afin d'avoir une approche concertée de mitigation des risques en cybersécurité.

« Le soutien offert par la Ville de Montréal permettra à SERENE-RISC d'optimiser ses activités de mobilisation des connaissances en cybersécurité. De plus, la Ville disposera désormais d'un accès unique à notre réseau national et international d'experts et d'organismes qui souhaitent œuvrer ensemble pour le renforcement de la sécurité informatique et de la résilience de l'écosystème numérique », a ajouté le professeur Benoît Dupont, directeur scientifique de SERENE-RISC.

Montréal, intelligente et numérique

La Ville de Montréal effectue un virage technologique sans précédent dans le cadre du Plan d'action Montréal, ville intelligente et numérique 2015-2017. À l'image des autres métropoles du monde, Montréal met en place un programme de recherche et développement avec les joueurs du milieu. Cette entente avec SERENE-RISC s'inscrit dans un portefeuille de projets dont la valeur sur trois ans s'élève à environ 322 M$ et qui vise à prendre le virage de l'innovation technologique pour supporter les initiatives de Ville intelligente et numérique, les chantiers d'optimisation de la Ville et la modernisation du parc informatique.

- 30 -