Venez essayer le nouveau site de la Ville de Montréal

Je l'essaie

Plan de l'eau : Montréal injecte 25 M$ pour mettre en valeur la rivière des Prairies

7 avril 2016

Montréal, le 7 avril 2016 - Mme Chantal Rouleau, responsable de l'eau et des infrastructures de l'eau au comité exécutif, et M. Réal Ménard, responsable du développement durable, de l'environnement, des grands parcs et des espaces verts au comité exécutif, sont heureux d'annoncer le déploiement du Programme de soutien pour la mise en valeur de la rivière des Prairies (PSRP). 

« C'est dans le cadre du Plan de l'Eau dévoilé en mars 2015 que nous avions élaboré ce programme, prévoyant des investissements de 25 M$ sur cinq ans, soit de 2016 à 2020. Cette initiative de notre Administration permettra de soutenir financièrement les cinq arrondissements qui bordent la rivière des Prairies pour la réalisation de projets de mise en valeur des espaces publics le long de ce cours d'eau. Montréal est une île, il est grand temps de se la réapproprier », a déclaré Mme Rouleau. 

« Grâce à ce programme, les Montréalais, en particulier les amateurs de plein air, de sports nautiques et de vélo, les contemplatifs et les familles profiteront de plus d'accès et de fenêtres sur la rivière des Prairies et de nouveaux espaces riverains à ses abords, ce qui contribuera grandement à leur qualité de vie », a ajouté M. Ménard. 

Sont concernés par ce programme les arrondissements de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, de Montréal-Nord, d'Ahuntsic-Cartierville, de Pierrefonds-Roxboro et de L'île-Bizard–Sainte-Geneviève. 

Volets, objectifs et projets types

Le programme comporte deux volets : un volet d'aménagement d'espaces verts riverains et un volet d'acquisition de terrains riverains. Les projets admissibles viseront en outre l'un ou plusieurs des trois principaux objectifs du programme, soit : favoriser l'accès aux rives et les points de vue sur la rivière des Prairies; offrir des services au profit des usagers de la Route bleue et de la piste cyclable riveraine qui longe cette rivière; renaturaliser certaines portions des rives. 

Les projets pourront prendre différentes formes: aménagement de parcs locaux, réfection de sentiers piétonniers et cyclables, implantation d'aires de détente, stabilisation de berges soumises à l'érosion, acquisition de terrains à des fins récréatives, etc. 

Les arrondissements réaliseront ces projets qui seront mis en branle dès cette année, tandis que le Service des grands parcs, du verdissement et du Mont-Royal veillera à la coordination du programme. 

La répartition des crédits disponibles est fondée sur une grille préétablie au prorata des trois critères de base suivants : la longueur des rives par arrondissement (35 %), leur population totale (35 %), le nombre de ménages sous le seuil de faible revenu (30 %). À sa dernière séance, le comité exécutif a adopté les conditions d'admissibilité des projets, les modalités de gestion et les critères de répartition des crédits du programme. 

« Ces critères ont été développés afin d'assurer des ratios équilibrés pour couvrir un maximum de projets en rives, offrir des accès selon les concentrations de population sans surcharger les milieux et les espaces riverains, augmenter l'inclusion sociale et favoriser la qualité de vie de la collectivité », a conclu Mme Rouleau.