Montréal crée le Bureau de la Ville intelligente et numérique

26 mars 2014

Montréal, le 26 mars 2014 - Afin que la métropole devienne un chef de file mondialement reconnu parmi les villes intelligentes et numériques, le maire de Montréal, M. Denis Coderre, et le vice-président du comité exécutif et responsable des technologies de l'information, de la Ville intelligente, de la réforme administrative et de la jeunesse, M. Harout Chitilian, annoncent la mise en place du Bureau de la Ville intelligente et numérique qui relèvera directement de la Direction générale. Un budget de 400 000 $ a été accordé par les élus du comité exécutif pour assurer le fonctionnement de ce bureau en 2014.

« La création de ce nouveau Bureau au service d'une Ville intelligente et numérique était nécessaire afin de réaliser notre objectif de positionner stratégiquement Montréal au même niveau, voire même plus haut, que les villes de New York, Lyon, Barcelone ou Amsterdam en matière de technologies de l'information. Selon le prestigieux Intelligent Community Forum (ICF), la grande région métropolitaine se taille une place parmi les 21 métropoles intelligentes (Smart 21) sur 400 candidatures retenues pour l'édition 2014. C'est un bon début, mais l'équipe du Bureau va travailler avec nous afin que nous puissions faire concurrence le plus rapidement possible aux positions de tête », a déclaré M. Coderre.

« La mise sur pied du Bureau de la Ville intelligente et numérique est un pas important pour que Montréal devienne une ville plus innovante, plus efficiente et plus transparente. Cette démarche unique prendra en considération les attentes des citoyens, s'inscrira dans une collaboration pleine et entière avec les partenaires institutionnels et privés, et s'articulera autour des tendances technologiques contemporaines », a ajouté M. Chitilian.

Le Bureau de la Ville intelligente et numérique disposera d'une équipe composée de trois personnes sous la responsabilité d'un chef de bureau - Chief Digital Officer (CDO). Ce dernier agira comme référence dans son domaine et exercera une vision et un leadership mobilisateur au sein de l'administration municipale.

Le Bureau de la Ville intelligente et numérique définira d'ici la fin de l'année courante la stratégie de « Montréal, ville intelligente et numérique 2014 », qui s'articulera autour des quatre axes suivants :

COLLECTER : TRANSPARENCE DE GESTION; GOUVERNEMENT OUVERT:
• Libérer massivement les données et développer des outils de visualisation pour mettre en valeur celles-ci ;
• Collecter et analyser les données télémétriques pour accroître le contrôle et l'optimisation de l'usage des ressources publiques.

COMMUNIQUER: SYSTÈMES D'ACCÈS; DIFFUSION D'INFORMATION:
• Développer une plate-forme web et des applications mobiles pour diffuser l'information en temps réel aux citoyens ;
• Déployer les infrastructures de réseaux filaires et sans fil (WIFI) à large bande ;
• Mettre en place des centres d'apprentissages et de création locaux des nouvelles technologies.

COORDONNER: SERVICES PUBLICS NUMÉRIQUES:
• Développer des systèmes intelligents de gestion du transport, des infrastructures, de la sécurité, de l'énergie, de l'eau, et de l'environnement ;
• Numériser les services publics tout en préservant les moyens traditionnels (311, émission de permis, etc.).
 
COLLABORER : ACCOMPAGNER L'INDUSTRIE; STIMULER L'INNOVATION ET LA CRÉATIVITÉ:
• Accompagner les acteurs privés et institutionnels pour mettre en place un réseau d'incubateurs et d'accélérateurs d'entreprises en technologie ;
• Soutenir les besoins des « start-ups » technologiques ;
• Favoriser l'usage du domaine public comme laboratoire pour tester des solutions novatrices à des enjeux municipaux.

Participez au dialogue via Twitter #innMtl (intelligente, numérique, Montréal)


-30-