Venez essayer le nouveau site de la Ville de Montréal

Je l'essaie

Création de BIXI-Montréal - Une étape importante en vue du lancement de la 6e saison BIXI

24 mars 2014

Montréal, le 24 mars 2014 - Le maire de Montréal, M. Denis Coderre, annonce, dans la foulée de l'intention déjà exprimée par la Ville d'opérer le système BIXI à Montréal pour la saison 2014, la création de BIXI-Montréal, organisme à but non lucratif (OBNL) qui aura pour fonction d'assurer, sous mandat de gestion de la Ville, le bon déroulement de la 6e saison de BIXI. Il s'agit d'une étape importante compte tenu des courts délais avant la mise en service des vélos pour la saison.


« Par la venue de cet OBNL, les utilisateurs de BIXI pourront bénéficier d'un service de qualité cette saison. Nous savons à quel point c'est attendu et apprécié des Montréalais; il était prioritaire de régler cette question rapidement. Nous travaillerons de concert avec BIXI-Montréal, d'emblée pour assurer la mise en service des vélos à temps, mais également tout au long de l'année afin de soutenir la réalisation de notre plan d'affaires », a assuré le maire.  


Un OBNL aux fondations solides

« L'une de nos priorités consistait à convaincre des personnes de qualité à former un organisme apte à organiser efficacement les activités locales de BIXI. J'accueille avec enthousiasme les administrateurs de BIXI-Montréal, qui ensemble, détiennent une expertise reconnue et diversifiée. Nous nous attendons à ce que cet OBNL assure le bon déroulement de la saison, et nous soumette des recommandations quant à la poursuite du service pour les saisons à venir », a affirmé M. Coderre, en présence de deux des 7 membres du conseil d'administration, madame Marie-Elaine Farley, vice-présidente aux affaires juridiques et corporatives et secrétaire de la Chambre de la Sécurité financière, et de madame Suzanne Lareau, présidente directrice générale de Vélo Québec.


Un contrat de gestion d'une durée d'un an, au montant de 4,3 M $, est accordé à BIXI-Montréal. Par ailleurs, afin de permettre l'acquisition du matériel roulant nécessaire aux activités quotidiennes de l'OBNL, la Ville lui accordera un prêt à court terme de 460 000 $. Ce prêt, tout comme le contrat de gestion, est conditionnel à l'acquisition par la Ville des actifs nécessaires au fonctionnement de BIXI. Une subvention de 165 000 $ est également accordée à BIXI-Montréal afin de permettre immédiatement son démarrage. Ces conditions sont essentielles à la tenue de la saison 2014. 


Montréal fait valoir ses droits à titre de créancière garantie de SVLS

Le 24 février, le conseil municipal a approuvé une offre ferme pour l'acquisition des actifs locaux de la Société de vélo en libre-service (SVLS). Comme cette acquisition est assujettie à l'approbation du tribunal en vertu de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité et que le temps presse avant le début de la saison, la Ville, par mesure de prévention, a signifié à SVLS un préavis d'exercice du recours hypothécaire de prise en paiement de la totalité de ses actifs.



« Nous avons déjà exprimé notre intention de faire valoir les droits de la Ville comme créancière garantie. Cette mesure préventive permet d'assurer que cet objectif soit préservé, et de maximiser le recouvrement par la Ville de sa créance importante, si le processus en cours devant le tribunal se trouvait retardé. Nous mettons tout en œuvre pour maintenir le lancement de la saison à la mi-avril », a ajouté le maire. 


Vente du volet international

Les soumissions déposées dans le cadre du processus de sollicitation pour la vente du volet international de BIXI ont été reçues le 10 mars dernier. Après une analyse détaillée par le syndic, nous avons été informés qu'aucune offre n'a été jugée satisfaisante. Un avis de refus a donc été envoyé par le syndic à tous les soumissionnaires. Cependant, ces derniers ont été invités à soumettre une nouvelle offre, au plus tard le 27 mars. Dans l'éventualité d'une offre acceptable, la transaction de vente devra être soumise au tribunal pour approbation au début avril.


Cependant, si la prise en paiement devait se concrétiser, celle-ci visera la totalité des actifs de SVLS, incluant le volet international. Montréal n'a toutefois aucune intention d'opérer ou de supporter financièrement les activités de BIXI à l'étranger. En conséquence, la Ville chercherait donc, dans ces circonstances, à conclure rapidement une vente des actifs de SVLS relatifs à ces activités internationales.


L'information quant aux membres du Conseil d'administration de BIXI-Montréal est disponible en cliquant ici


- 30 -