COVID-19
Montréal est au palier vigilance (zone verte). S'informer

Développement du secteur Bridge-Wellington - Montréal confirme sa volonté de maintenir et revitaliser les zones d'emploi

24 septembre 2013

Montréal, le 24 septembre 2013 - Dans le cadre de la l'Assemblée générale annuelle du Regroupement économique et social du Sud-Ouest (RÉSO), M. Benoit Dorais, vice-président du comité exécutif et responsable des grands projets, de l'habitation, et du logement social, des immeubles et des transactions immobilières et maire de l'arrondissement du Sud-Ouest, et M. Alain Tassé, membre du comité exécutif et responsable du développement économique, de l'urbanisme et de l'eau, ont rappelé la nécessité de la mise en œuvre de la démarche de planification spécifique et adaptée du secteur Bridge-Wellington afin d'en actualiser la mise en valeur et protéger les pôles d'emploi qui s'y trouvent.

Le secteur Bridge-Wellington s'inscrit dans le plus vaste secteur de planification détaillée du Havre de Montréal, identifié par le Plan d'urbanisme de Montréal adopté en 2004. À travers le Plan de développement de Montréal (PDM) la Ville a également réitéré le caractère prioritaire et stratégique de ce secteur et s'est engagée à en amorcer la planification. La planification du secteur doit également être entreprise en cohérence avec les autres démarches en cours, de manière à définir une vision intégrée de l'ensemble du front de fleuve s'étendant du pont Champlain au Vieux-Port de Montréal et de la plus prestigieuse des entrées au centre-ville de la métropole.

« Le secteur Bridge-Wellington, situé sur la rive sud du canal Lachine face au secteur Griffintown, compte principalement des activités génératrices d'emplois. La protection et la revitalisation de ce secteur d'emplois constituent donc des enjeux majeurs de son redéveloppement. L'amorce de la planification du secteur du Havre, qui intègre une participation active de la société civile, permettra de statuer sur l'avenir du secteur Bridge/Wellington et de qualifier le type d'investissement à privilégier afin d'y assurer un développement propice à la consolidation des zones d'emploi », a déclaré M. Dorais.

 « La vision du Havre ayant été élaborée au début des années 2000, son actualisation est donc requise pour assurer la prise en compte des nouveaux enjeux qui touchent le secteur, au premier chef la construction d'un nouveau pont en remplacement de l'actuel pont Champlain et la mise en place d'un nouveau mode de transport collectif desservant le centre-ville dans ce corridor. Cette vision doit de plus intégrer les différentes vocations qui caractérisent présentement le secteur ou qui se dessinent, notamment avec le développement du secteur Griffintown ou la planification du projet Bonaventure », d'ajouter M. Tassé.

La Ville compte assurer le leadership de la définition de la vision d'ensemble et interpellera ses partenaires fédéraux et provinciaux à cet effet dans le cadre de la démarche de planification qui s'amorce. Placée sous la responsabilité du Service de mise en valeur du territoire de la Ville, la démarche sera réalisée en collaboration avec les arrondissements du Sud-Ouest, de Ville-Marie et de Verdun, de même que des membres de la société civile.

- 30 -