COVID-19
Montréal est au palier alerte maximale. Couvre-feu en vigueur de 20 h à 5 h. S'informer

Investissement majeur : Réaménagement du parc Angrignon et implantation du Centre animalier

28 août 2013

Montréal, le 28 août 2013 - Mme Josée Duplessis, présidente du comité exécutif  de la Ville de Montréal et responsable du développement durable, de l'environnement, des grands parcs et des espaces verts, M. Christian G. Dubois, membre du comité exécutif et responsable de la sécurité publique et des services aux citoyens, et M. Benoit Dorais, maire de l'arrondissement du Sud-Ouest et vice-président du comité exécutif, responsable des grands projets, de l'habitation et du logement social, des immeubles et des transactions immobilières, ont annoncé aujourd'hui un investissement majeur visant le réaménagement du parc Angrignon et l'implantation du nouveau Centre animalier. Voir le plan de réaménagement.

La Ville de Montréal a choisi le site du parc Angrignon pour y implanter son futur Centre animalier, dans le cadre d'un complexe intégré qui permettra de mettre en œuvre le plan directeur du parc et de promouvoir l'agriculture urbaine. Ce complexe intégré comprendra la construction d'un nouveau bâtiment pour le Centre animalier, la réhabilitation du bâtiment existant en aire d'accueil, d'information et d'animation, le réaménagement d'une partie du parc et la réouverture de la ferme Angrignon, fermée depuis 2008, dont le concept sera bonifié et axé sur l'agriculture urbaine.

Ce projet d'envergure permettra à la Ville d'offrir aux citoyens une expérience unique en milieu urbain, tout en répondant à ses besoins de gestion animalière selon les meilleures pratiques. Il s'agit d'un investissement déjà prévu de 23 M$ pour le Centre animalier et de 21 M$ pour le réaménagement du parc Angrignon, financé à même les budgets d'immobilisations de la Ville. La réalisation du projet se déclinera en plusieurs phases : le Centre animalier ouvrira en 2016 et la Ferme urbaine en 2017, alors que l'aménagement périphérique du parc sera complété d'ici 2022.

« Depuis 2011, nous avons évalué divers scénarios pouvant répondre adéquatement aux besoins montréalais en matière de gestion animalière. En planifiant l'aménagement du futur Centre animalier dans le parc Angrignon, nous réaffirmons notre engagement à prendre les moyens nécessaires pour mettre sur pied une solution durable, qui répond aux préoccupations exprimées par la population et mettra de l'avant les meilleures pratiques en matière de gestion animalière. Nous avons débuté la planification d'un aménagement qui vise à optimiser l'intégration des activités de contrôle animalier et des soins prodigués », de déclarer M. Dubois.

« Ce projet d'investissement annoncé aujourd'hui permettra non seulement de promouvoir la biodiversité auprès des visiteurs du parc mais offrira également aux citoyens une foule d'activités pour se familiariser avec l'agriculture urbaine et la préservation des milieux naturels. Les travaux de réaménagement permettront au parc de devenir un nouveau pôle de sensibilisation accessible aux Montréalais et feront revivre un lieu longtemps privilégié par les familles, la Ferme Angrignon, qui abritera un centre d'interprétation des pratiques d'agriculture et d'élevage », d'ajouter Mme Duplessis.

« Je suis très heureux que ce projet d'envergure soit réalisé dans l'arrondissement du Sud-Ouest. De nombreux critères ont été évalués afin de déterminer l'emplacement idéal pour le Centre animalier, et le parc Angrignon, grâce à sa localisation et à son accessibilité par transport collectif, s'avère être un choix judicieux. De plus, avec la réhabilitation du bâtiment d'intérêt historique qui abritait les Quartiers d'hiver, aujourd'hui inutilisable, et le réaménagement du parc, nous répondons à une demande importante du Sud-Ouest et de la collectivité montréalaise. Ces investissements mettront encore davantage en valeur cet espace magnifique, l'un des six grands parcs de la métropole », de conclure M. Dorais.

Conformément aux dispositions de sa politique de consultation et de participation publiques, la Ville s'engage à réaliser une démarche de concertation dans le cadre de l'élaboration de ce projet. Le savoir de l'ensemble des parties prenantes sera ainsi mis à contribution afin que le projet intégré du parc Angrignon réponde à la fois aux aspirations du milieu et aux besoins des usagers du Centre animalier.

À propos de la gestion animalière à Montréal
À l'instar d'autres grandes villes canadiennes devant faire face aux enjeux entourant la gestion animalière, Montréal a entamé un important virage et un travail rigoureux a été effectué afin d'évaluer divers scénarios opérationnels, techniques et financiers. Après avoir analysé les diverses possibilités en collaboration avec de nombreux partenaires, la construction d'un Centre animalier s'avère être la solution privilégiée afin de prodiguer les soins appropriés, d'offrir l'accueil des animaux errants et de mettre sur pied un service d'adoption. En outre, le mandat du centre inclura des initiatives visant à lutter contre la surpopulation, tout en favorisant l'éducation et la sensibilisation au bien-être animal.

À propos du parc Angrignon
Situé dans l'arrondissement du Sud-Ouest, le parc Angrignon est l'un des six grands parcs urbains de la Ville de Montréal. Ce parc à l'anglaise de 97 hectares comporte une forêt de 20 000 arbres de même qu'un étang bordé de saules et d'iris. Il offre une variété d'activités familiales de plein air à l'année, dont 10 km de randonnée pédestre ainsi qu'une piste cyclable. Le parc a été baptisé ainsi en 1927, en l'honneur de J.-B. Angrignon, conseiller municipal du quartier Saint-Paul pendant six mandats. Le parc Angrignon se situe aux limites de l'arrondissement de Lasalle et des boulevards des Trinitaires et De La Vérendrye, et est facilement accessible par la station de métro Angrignon.

- 30 -