Venez essayer le nouveau site de la Ville de Montréal

Je l'essaie

Dévoilement d'une sculpture à l'effigie de Mère Teresa à la station de métro Monk pour souligner le 100e anniversaire de l'indépendance de l'Albanie

27 novembre 2012

Montréal, le 27 novembre 2012 - C'est en présence de l'ambassadrice de la République d'Albanie à Ottawa, Mme Elida Petoshati, de l'archevêque de Montréal, Monseigneur Christian Lépine, de la députée fédérale de LaSalle-Émard, Mme Hélène LeBlanc, du maire de l'arrondissement du Sud-Ouest, M. Benoit Dorais et du président de la Communauté albanaise du Québec à Montréal, qu'a été dévoilée une sculpture de bronze de Mère Teresa. Installée dans l'aire de repos de la station de métro Monk, dans le district Saint-Paul–Émard, la sculpture a été offerte à l'arrondissement du Sud-Ouest par la Communauté albanaise du Québec à Montréal pour souligner le 100e anniversaire de l'indépendance de l'Albanie.

« Ce geste nous touche énormément et nous tenons à remercier chaque membre de la communauté albanaise de Montréal qui nous a fait ce don. C'est un véritable enrichissement pour l'arrondissement. Mère Teresa représente un modèle de bonté et d'altruisme, en plus de s'être vue décerner le prix Nobel de la paix en 1979. Nous sommes heureux d'accueillir une œuvre à son effigie sur notre territoire », a commenté M. Benoit Dorais, aussi vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal.

Environ 2 500 citoyens albanais vivent dans le Sud-Ouest, dont plusieurs dans le district Saint-Paul–Émard. Rappelons que l'indépendance de l'Albanie a été proclamée le 28 novembre 1912 par Ismail Qemal, l'un des principaux chefs du mouvement national et fondateur de l'État albanais moderne. Située entre l'Orient et l'Occident, l'Albanie a vu son histoire marquée à la fois par son environnement géographique et son positionnement stratégique.  La nation albanaise est composée d'environ 5,6 millions de personnes vivant dans les Balkans et répartie principalement sur les territoires de la Macédoine, du Monténégro, du Kosovo et de l'Albanie.

« Nous sommes heureux de pouvoir célébrer la diversité culturelle à travers une telle commémoration. C'est un véritable enrichissement collectif », a fait valoir la conseillère de Saint-Paul–Émard, Mme Huguette Roy.